RTBFPasser au contenu
Rechercher

Re-Cycle

Re-Cycle : Albums et Confinement

Re-Cycle

Albums et Confinement

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 janv. 2022 à 07:45Temps de lecture2 min
Par Frederic Vandecasserie

Le vintage et ses réinventions dans la pop culture avec ''Re-Cycle'', le samedi à 8h45 dans ''Bed & Breakfast'' sur Classic 21 !

Une rapide balade sur le Net nous le prouve, il existe désormais une nouvelle catégorie de disques : les albums du lockdown. Je ne vous parle pas ici des disques sortis ces derniers temps, mais qui étaient prévus bien avant la pandémie. Je pense par exemple à ceux de Slash, Ed Sheeran et Coldplay, par exemple. Par contre, il existe des disques qui ne devaient pas sortir, mais qui sont sortis quand même.

Au rayon de ces disques pas trop prévus, l’exemple le plus criant est évidemment le " The Lockdown Sessions " d’Elton John. Si Sir Elton avait entamé sa tournée d’adieu, le " Farewell Yellow Brick Road " en 2018, elle a été stoppée net dans son élan alors qu’elle devait s’étaler sur 3 ans et 300 dates, dont un passage par Anvers. Le passage anversois a finalement été doublé, mais aussi fameusement reporté puisque le Sportpaleis a confirmé la double date des 27 et 28 mai… 2023.

Et pendant qu’il a eu du temps libre devant lui, Elton John n’a ni joué au Sudoku ni binge-watché des séries, il s’est mis à enregistrer des morceaux avec d’autres potes musiciens, devenus aussi disponibles que lui. Il a donc mis en boîte, souvent via Zoom, des collaborations avec Eddie Vedder, Stevie Wonder ou les Gorillaz. Et, comme il l’a expliqué à la presse, via Zoom toujours, " l’objectif n’était pas d’enregistrer un album mais juste de rester occupé. Sauf que tous ces morceaux étaient intéressants et j’ai donc décidé de les compiler sur un disque. "

Loading...

Un autre qui devait partir en tournée et a finalement eu plein de temps libre, c’est Paul McCartney et son " Mc Cartney III ", suite du " I " sorti dans les années 70 et le " II " sorti dans les années 80. Là, il nous explique qu’il a profité de cette plage libre pour faire un tri dans ses petits papiers portant des projets de chanson. Il en a trouvé une digne d’intérêt, il l’a terminée. Puis, une chose en entraînant une autre, il a mis une quinzaine de titres en boîte ! Le disque est sorti en version classique CD et vinyle, mais aussi sous plein de formes colorées et toutes plus limitées les uns que les autres. Il existe même une version sur vinyle rouge de 3000 exemplaires tous numérotés à la main. On ne sait pas si ce sont les doigts de Paulo qui ont tenu le magicolor, mais on va dire que l’histoire est belle, en tout cas.

Et puis, dans un autre genre et avec moins de bruit médiatique autour : pendant les confinements successifs, Sammy Hagar et ses potes se sont amusés à mettre en ligne des nouveaux titres et surtout des reprises durant les confinements successifs. Comme ces sessions ont eu plus de succès que prévu, il a été décidé de compiler certaines reprises sur un album. Ce qui a donné " Lockdown 2020 ", avec, par exemple, des réinterprétations du " Whole Lotta Rosie " d’ACDC ou " Right Now " de Van Halen.

Alors, la question à 50 cents est bien entendu la suivante : Va-t-on voir éclore un bac intitulé ''disques du lockdown'' chez les disquaires ? Le débat est lancé…

Sur le même sujet

Lecture à emporter en vacances

Re-Cycle

Re-Cycle : Musique, cinéma et pop culture pour tous

Re-Cycle

Articles recommandés pour vous