Re-Cycle : Changement d'appellation…

re-cycle

© david bowie

20 févr. 2021 à 07:45Temps de lecture1 min
Par Frédéric Vandecasserie

D’abord, on peut en tout cas dire une chose, c’est que les noms actuels des groupes sonnent mieux que leurs noms à l’origine. Puisque c’est comme ça que U2 a commencé sa carrière en s’appelant Feedback, que Van Halen a failli garder le nom de Rat Salad, ou que REM s’appelait 'Cans of Piss'. Sans oublier que Muse a failli garder le sobriquet de 'Rocket Babydolls' en référence à un film porno japonais qu’adorait le poignet de Matt Bellamy.

Mais là où ça devient plus intéressant, c’est quand un groupe a sorti des choses sous son nom ancien. C’est par exemple le cas de Radiohaed, qui a enregistré sa première démo sous le nom de 'On a Friday'. Des exemplaires de la cassette circulent, mais se vendent à prix d’or ! Par ailleurs, si vous trouvez des bootlegs signés par un groupe qui s’appelle The Rain, foncez. Parce que c’est le nom original d’Oasis. Et si des chansons signées par un groupe qui s’appelle Smile figurent sur l’une ou l’autre compilation de Queen c’est normal, et ce n’est pas une erreur. Parce que Smile est juste le premier nom de Queen.

La première démo d’On a Friday, futur Radiohead, est ici :

On A Friday (Radiohead) - First Demo (1986 FULL)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

On A Friday (Radiohead) - First Demo (1986 FULL)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Et puis, certains groupes font référence à leur ancien nom. Vous vous êtes parfois demandés pourquoi une chanson s’appelait Pen Chap Chew sur la compilation de Nirvana " With the lights out " ? C’est juste parce que le groupe s’est à un moment appelé comme ça.

Mais ce que l’on sait moins, c’est que certains disques sont sortis sous un titre alors que leur auteur en avait pensé un autre. C’est par exemple le cas du " Man who sold the world " de Bowie. A la base David voulait appeler ce disque " The Metrobolist ", en hommage au film " Metropolis " de Fritz Lang, dont il était un grand fan. De plus, il avait fourni une pochette façon bande dessinée, bien loin de l’image que tout le monde connaît, où il apparaît en robe, lascivement affalé sur un canapé. Le pire, c’est que son label de l’époque a changé le titre et la pochette sans le lui dire. Il a donc découvert ça après.

Mais, 50 ans plus tard, justice est faite, si on peut dire. Puisque pour ses 50 ans, le disque a été réédité sous le titre et la pochette initialement voulus par David. On respire enfin…

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Re-Cycle : Des Pochettes Censurées…

Re-Cycle

Articles recommandés pour vous