RTBFPasser au contenu
Rechercher

Re-Cycle

Re-Cycle : Changements de Nom pour le Pire

Re-Cycle

Changements de Nom pour le Pire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

22 janv. 2022 à 07:30Temps de lecture2 min
Par Frederic Vandecasserie

Le vintage et ses réinventions dans la pop culture avec ''Re-Cycle'', le samedi à 8h45 dans ''Bed & Breakfast'' sur Classic 21 !

Notre conseil est simple et direct : dès que vous êtes un musicien connu, ne changez pas de nom ! Il y en a quelques-uns qui ont essayé, mais la toute grande majorité se sont plantés. Evidemment, des groupes ont bien entendu changé de nom avant de devenir connus, ça, on vous en a déjà parlé et c’était souvent bien vu. Par contre, certains changent de nom en pleine gloire se passe très généralement mal.

On va commencer par s’étendre un peu sur le cas d’Echo and the Bunnymen ! Ian McCulloch, le chanteur et leader emblématique, quitte le groupe, qui continue à vivoter quelques années sans lui avant d’imploser. Ian reprend du service et engage Will Sergeant, qui est lui aussi un ancien membre des Bunnymen. En l’occurrence, il était guitariste. Mais au lieu de reprendre le nom du groupe légendaire, le duo décide de changer de nom pour bien appuyer sur la nouveauté. Ils optent donc pour le nom d’Electrafixion. Sous cette appellation, le groupe sortira un seul album, "Burned" en 1995, qui passera très inaperçu. McCulloch réalise son erreur et reprend donc vite fait le nom d’Echo and the Bunnymen. La vraie question reste donc : " Mais qu’est-ce qui a bien pu lui prendre ? "

Loading...

Et on se pose la même question au sujet de notre ami Snoop Dogg, qui s’est un temps fait appeler " Snoop Lion " au retour d’un voyage en Jamaïque. Il convoque la presse pour annoncer son changement de nom qu’il décrit comme " définitif ", et sort un disque qui s’appelle "Reincarnated" pour insister sur le changement. Souci : cet album se vend très mal et Snoop se renie dès le disque suivant. Puisque " Bush " sortira trois ans plus tard sous le nom de Snoop Dogg. Tout ça pour ça, comme dirait l’autre.

Minneapolis Prince
Minneapolis Prince 2016 Scott Olson / Getty Images

Un cas plus loin et toujours sans filet : rappelez-vous : Prince a un jour troqué son nom contre un simple logo. Il s’agit du fameux "Love Symbol". Nous sommes en 1993, et il explique ce changement par sa volonté de défaire Prince des chaînes qui le lient à sa firme de disques, Warner Bros. Il gardera ce nom jusqu'en 2000 et sortira notamment un disque à l’accueil très mitigé puisque plus grand monde ne sait plus vraiment à quoi s’attendre. Après, il redeviendra Prince. A noter qu’en 1993, les médias du monde entier ont reçu une petite disquette d’époque avec le logo, et surtout, la police de caractères et les consignes strictes pour le reproduire dans les règles de l’art. Si les disques signés "Love Symbol" ne sont pas passés à la postérité, la disquette, elle, est devenue un Graal absolu pour les collectionneurs et les fans !

Sur le même sujet

Re-Cycle : Musique, cinéma et pop culture pour tous

Re-Cycle

Re-Cycle : Enfin de chouettes bandes dessinées sur le Rock !

Re-Cycle

Articles recommandés pour vous