RTBFPasser au contenu
Rechercher

Re-Cycle

Re-Cycle : L’Art Lego et le Rock

28 mai 2022 à 06:45Temps de lecture2 min
Par Frederic Vandecasserie

Le vintage et ses réinventions dans la pop culture avec ''Re-Cycle'',

le samedi à 8h45 dans ''Bed & Breakfast'' sur Classic 21 !

Re-Cycle

L’Art Lego et le Rock

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

On l’attendait, et c’est enfin fait ! Lego a enfin sorti du rock à travers sa marque "Lego Art" ! Après Mickey et Batman ou les blasons d’Harry Potter, on y est enfin : un portrait d’Elvis est disponible.

Concrètement, la boîte de construction contient 3445 pièces dont de quoi construire un cadre carré de plus de 40 centimètres de côté. Et le set contient même des crochets pour accrocher le cadre au mur. La toute bonne idée est bien entendu que la sélection de briques proposées permet de construire trois portraits emblématiques différents du King. C’est-à-dire qu’il y a donc beaucoup de briques noires dans le set, pour faire les cheveux. Après, rien ne vous empêche de construire d’autres portraits selon vos envies et vos capacités. Le web regorge d’idées venant de gens qui se sont juste lâchés. J’ai par exemple vu un portrait de Michael Jackson, de Kurt Cobain et un de Bruce Springsteen. Mais ça ne s’arrête pas là ! Puisque certains y vont de séquences de leurs films favoris. On trouve par exemple beaucoup d’images de "Star Wars" et de l’univers de Tarantino. Et certains vont plus loin. Puisqu’à part reproduire des icônes de la pop culture, genre des choses inspirées de l’univers d’Andy Warhol ou des fantômes qui poursuivent Pac-Man, des gens y vont de la reproduction de leurs choses favorites à manger. On ne compte en effet plus les reproductions de donuts et de burgers. Et puis il y a les figurines :

Loading...

Une bonne nouvelle pour la route : Lego vient d’annoncer un autre "Lego Art", cette fois consacré aux Beatles. Avec la possibilité de tirer le portrait des quatre membres séparément.

Après, d’autres techniques existent pour lier le rock et l’art. Certains décorent par exemple des guitares ou des pianos en mosaïque, certains en font même des vitraux. Tandis que d’autres, qui ont moins de place et moins de moyens, ou moins de patience, se contentent d’élaborer des cadres avec des mosaïques reprenant des pochettes d’albums emblématiques de l’histoire du rock. Bref, tout est possible. Et retenez bien ceci quand vous créez : "L’art naît de la contrainte, vit de lutte et meurt de liberté". Ce n’est pas de moi, c’est d’André Gide, mais c’est mon côté service public : je partage volontiers des tranches de culture générale.

Sur le même sujet

Lecture à emporter en vacances

Re-Cycle

Re-Cycle : Le Rock vu de l’intérieur

Re-Cycle

Articles recommandés pour vous