Re-Cycle : Le Field Recording

© Yaorusheng – GettyImages

11 déc. 2021 à 07:45Temps de lecture2 min
Par Frederic Vandecasserie

On va parler d’un phénomène et du fait que l’on peut écouter des disques avec autre chose que de la musique dessus. Et je ne vous parle pas des gens qui ont créé de la musique pour certains endroits. Comme Brian Eno et sa musique pour aéroports, par exemple. Mais bien de l’inverse.

Tout cela s’appelle le 'Field Recording', qui se traduit littéralement par 'Enregistrement sur le Terrain'. C’est-à-dire toutes les choses que l’on peut enregistrer et qui ne sont pas de la musique proprement dite. Cela peut aller de bruits de chaises sur lesquelles on s’assied en passant par des toux diverses et variées jusqu’à des bruits captés dans la nature. En la matière, le pionnier de tout ceci est Alan Lomax qui, dans les années 30, avait capté les chants et les bruits de prisonniers noirs aux États-Unis.

Mais cela va plus loin. Car un groupe de supermarchés dont le nom commence et finit par un 'L', surtout spécialisé dans le low cost, a sorti une compilation reprenant des bruits de caisse enregistreuse, des pas des clients et des bruits des magasiniers qui garnissent les rayons. Autant le dire tout de suite : ce n’est pas franchement passionnant à écouter, mais cela vaut le détour pour des questions de pure curiosité.

Et ce qu’on sait moins, c’est que des musiciens devenus très connus par la suite sont passés par le 'Field Recording'. C’est par exemple le cas de Steve Reich qui, pour son album ''Early Works'', a capté des murmures de conversations humaines, notamment.

Dans un autre genre, sachez encore que le Société des Transports Suisses a sorti, en 2011, une compilation de bruits de transports typiques de la montagne. On entend donc des cliquetis de télésièges ou de funiculaires parfois interrompus par des cloches de vaches ou d’église.

Et puis, en matière de captation de chants d’oiseaux, sachez que le recordman mondial du genre possède une sonothèque de 27.000 sifflements différents et a passé plusieurs décennies avec son sac sur le dos et son micro en main afin de capter tout ça aux quatre coins du monde.

Alors, je vous le concède, tout cela n’est pas toujours passionnant mais c’est aussi du son. Et le son, c’est un peu ce qui nous passionne tous, non ? Et puis, on pourrait essayer d’enregistrer nos bruits et conversations en studio lorsque nous ne sommes pas à l’antenne. Qui sait si certains fans n’aimeraient pas ça…

Loading...

Re-Cycle

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Re-Cycle : Des disques qui n’auraient jamais dû sortir…

Re-Cycle

Re-Cycle : Des films en DVD ou Blu-Ray et leurs bandes-son

Re-Cycle

Articles recommandés pour vous