Re-Cycle : Quand la musique se la joue jeux vidéo

re-cycle

© Tous droits réservés

21 mars 2020 à 07:45Temps de lecture2 min
Par Frédéric Vandecasserie

Les clips jouant sur l’esthétique des jeux vidéo ne sont pas vraiment une nouveauté. Mais les Red Hot Chili Peppers et leur ''Californication'' bastonné par MTV, c’est un peu l’arbre qui cache la forêt. Parce qu’il en existe quelques autres. On vous propose donc une petite visite guidée…

On commence avec Iron Maiden et son Speed of Light, issu de l’album ''Book of Souls''. Cette vidéo propose une plongée dans l’histoire des jeux vidéo, des jeux de plate-forme 8-bits aux jeux de tir, en passant par Mortal Kombat. Avec, en plus, plein de références à l’histoire du groupe et à ses albums passés. Et ce n’était pas la première fois qu’Iron Maiden faisait joujou avec le jeu vidéo. Puisqu’en 1999, le groupe avait prêté sa musique, son iconographie pas toujours sobre et sa mascotte, Ed, à un jeu vidéo qui n’est pas resté dans les annales. Il s’appelait ''Ed Hunter'', et doit encore éventuellement se trouver chez les soldeurs ou dans les collections de fans complétistes de Maiden.

Dans un autre genre, on a aussi Blur et son ''Ong Ong''. Si la chanson n’est pas restée dans les annales, son clip reste une star de YouTube et doit son succès à son mélange de références genre ''Pac-Man'', ''Zelda'', ''Mario'', ou encore ''Bumpy''.

Sans transition, comme dirait l’autre, direction Pharrell Williams et son ''It Girl''. L’ami Pharrell a aussi allègrement pioché dans l’iconographie des jeux vidéo et des dessins animés japonais. Pas vraiment d’image de jeu dans ce clip, mais plein de références issues de la collaboration prolifique entre Pharrell et le plasticien japonais Takashi Murakami, un sculpteur pas vraiment inconnu dans le monde de la musique. Puisqu’il avait déjà réalisé le clip de ''Good Morning'', de Kanye West. Tout se tient…

On passe maintenant par deux titres plus obscurs :

Tout d’abord Gunship et son ''Revel in Your Time''. Ce groupe de pop britannique, tendance très synthé, s’est carrément fait une spécialité des clips issus de l’univers du jeu vidéo, avec des clips conçus façon retrogaming ou utilisant même le moteur de " GTA V ", c’est-à-dire le même logiciel avec lequel les créateurs du jeu ont créé le jeu.

Et puis, surtout pour rire, on vous conseille The Fjords avec ''All in''. Là, c’est une NES de Nintendo et des cartouches de jeux qui servent aussi de cartouches pour le pistolet. Et, donc, ce groupe de pop rock norvégien mêle des éléments de jeu à une histoire de vengeance dans le monde réel.

The Fjords - All In

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Enfin, pour terminer en beauté, on signalera que pour son dernier album en date, Simulation Theory, sorti en 2018, Muse a expliqué avoir puisé son inspiration à la fois dans le futur de la réalité virtuelle et dans le passé, à savoir celui d’une enfance bercée par les premiers jeux vidéo. L’univers des jeux vidéo fait donc partie la culture de Matthew Bellamy et compagnie, y compris ses sonorités synthétiques. Ce disque rend un véritable hommage à cette enfance bercée par ''Tron'' et ''Pac-Man''. A vous de le réécouter entièrement et de noter toutes les références. Et il y en a un paquet.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus