Re-Cycle : Retour des jeux de société

re-cycle

© © Tous droits réservés

28 mars 2020 à 07:45Temps de lecture2 min
Par Frédéric Vandecasserie

Après avoir perdu du terrain face à la poussée des consoles vidéo et autres tablettes numériques, les jeux de société effectuent aujourd’hui leur grand retour. On estime qu’environ 15% des jeux et jouets vendus l’an dernier étaient des jeux de société. C’est-à-dire à peine moins que les jeux vidéo. Mais d’où vient de regain de forme ?

L’explication de tout ceci est assez simple, en fait. Faites l’expérience : allez dans un magasin spécialisé en jeux de société, ou plantez-vous juste un peu au rayon jeux de société d’un magasin. Vous voyez quoi ? Pas uniquement des enfants ou des parents choisissant un cadeau pour des enfants. Loin de là, même. La raison est simple : cette renaissance du jeu de société vient surtout des adultes !

Je m’explique : les jeunes adultes d’aujourd’hui sont nés avec les jeux vidéo. Ils ont grandi dans une société où jouer est devenu une pratique sociale comme une autre, au même titre que le cinéma ou la lecture. Pour eux, jouer n’est donc plus une maladie honteuse. Et puis, dans une société de plus en plus individualiste, s’asseoir autour d’une table pour passer une soirée en jouant entre amis est devenu un must, d’autant plus recherché que les moments collectifs sont devenus rares.

Quant aux jeux les plus en vogue, la réponse à la question tient en 2 volets :

Dans les jeux traditionnels, ce qui continue à bien marcher sont les jeux de cartes, les jeux de damier, comme les échecs ou le jeu de go, et l’inévitable Monopoly, qui se vend toujours à plus de 500.000 exemplaires par an. Et puis, on a aussi le Scrabble, qui avoisine les 300.000 ventes annuelles.

Mais il y a aussi, et surtout, plein de nouveautés. Là, la mode des ''escape rooms'' a fait des petits. On retrouve aujourd’hui ces ''escape rooms'' sous forme de livres, mais aussi de jeux de plateau. Par ailleurs, les jeux d’apéritifs, genre les ''cocktail-games'', se multiplient. Qu’il s’agisse de jeux d’énigmes, de rôle, de culture générale ou de questions-réponses sur des thématiques humoristiques, voire privées, si pas intimes. Mais là, faites attention, je connais personnellement un couple qui s’est séparé suite à des réponses qui ne concordaient pas du tout question fantasmes.

Mais, bref, n’en reste pas moins que comme pour la musique, il y a désormais un jeu pour chaque moment de la vie. A vous de bien choisir, en n’oubliant jamais que, dorénavant, jouer c’est dé-com-ple-xé !

 

Jeu de Société

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous