Regions

Record d’infractions environnementales à Charleroi

Image d’illustration.

© © Tous droits réservés

04 oct. 2022 à 06:12Temps de lecture1 min
Par Thomas de Brouckère

En 2021, la Ville de Charleroi et sa zone de police ont établi près de 1000 PV pour des infractions environnementales. Elles peuvent prendre plusieurs formes comme des dépôts clandestins, un particulier qui brûle des déchets dans son jardin, etc.

Dans la Dernière Heure et l’Avenir, on apprend que le bourgmestre Paul Magnette (PS) détaille les chiffres des trois derniers exercices à la demande de la conseillère Lætitia Dehan (MR) : on est ainsi passé de 555 à 979 PV entre 2019 et 2021. Il y en avait eu 512 en 2020. Chaque dossier ne s’accompagne pas automatiquement d’une amende. Pour 2021, cela représente 601 amendes pour un montant total de 184.990 €.

Une somme que la Ville a du mal à percevoir. La Nouvelle Gazette explique que c’est parce que les contrevenants sont très souvent insolvables. Pour ne pas laisser ces infractions environnementales impunies, la ville propose depuis quelques mois aux contrevenants insolvables des travaux d’intérêt communal à réaliser avec Tibi l’intercommunale en charge du ramassage des déchets. Si les contrevenants refusent alors ça se règle devant les tribunaux.

Sur le même thème : Extrait JT (03/10/2022)

Charleroi peine à attirer de nouveaux habitants

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Les logements trouvent difficilement preneur dans le centre de Charleroi

Regions

Articles recommandés pour vous