RTBFPasser au contenu
Rechercher

Hockey

Red Panthers en quart de finale de la Coupe du monde: Ecrire l'histoire face aux Pays-Bas

Charlotte Englebert avant les Pays-Bas

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

On y est ! Comme prévu, après avoir écarté facilement le Chili (5-0), les Red Panthers disputent ce mardi (19h30) leur quart de finale de Coupe du monde. L’objectif initial est donc atteint mais une montagne se dresse désormais devant les Belges : Les Pays-Bas.

Les doubles tenantes du titre, doubles championnes olympiques et triples championnes d’Europe en titre, sont les grandes favorites de la compétition. " C’est le match que j’attendais le plus ", explique l’attaquante Charlotte Englebert. " On n’a rien à perdre. Nous allons jouer totalement relâchées. Nous sommes juste excitées à l’idée de disputer notre quart de finale ".

Une volonté d'évacuer la pression face à une équipe, coté féminin, que la Belgique n’a jamais battue. " Ce serait pas mal que ce soit ce mardi ", plaisante Pauline Leclef. " Nous serons clairement outsiders. Mais nous avons suffisamment de qualités pour les gêner. On va tout faire pour y parvenir. Surtout, il ne faudra avoir aucun regret en sortant du terrain ".

Pauline Leclef avant les Pays-Bas

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

En effet, si battre les Néerlandaises serait un réel exploit, les Red Panthers ont régulièrement accroché cette équipe ces derniers mois. Lors de la demi-finale de l’Euro 2021 (3-1) ou lors des dernières rencontres de Pro-League, l’écart ne semblait plus aussi abyssale entre les deux équipes. " On a fait beaucoup de progrès. C’était de mieux en mieux à chaque match mais le résultat final restait en faveur des Néerlandaises. Reste que l’ambiance d’une Coupe du monde, c’est différent. C’est la meilleure équipe du monde mais elles semblent moins fortes que d’habitude. Bref, on peut le faire et on va tout donner sur ce terrain ", promet Charlotte Englebert.

Renverser les Néerlandaises mais aussi tout un stade. Le Wagener Stadium à Amstelveen (près d’Amsterdam) sera plein et orangé pour l'évènement (même si on peut espérer le déplacement de centaines de supporters belges). La pression de dix milles personnes que cette jeune équipe devra gérer. " On va faire comme d’habitude. Prendre du plaisir sur le terrain ", tempère le coach Raoul Ehren. " L’été passé, on avait aussi disputé un match ici, en demi-finale de l’Euro, et les jeunes avaient très bien presté. Je ne suis donc pas inquiet. Pas du tout ", explique le sélectionneur néerlandais des Red Panthers qui connait bien les joueuses bataves pour avoir été, lors de la dernière décennie, le coach du club de Den Bosch avec, à la clé, 9 titres de champions des Pays-Bas et 7 Coupes d’Europe entre 2010 à 2021. "Je connais bien ces joueuses mais l'inverse est vrai aussi. Elles savent comment je pense. Sur papier, les Pays-Bas sont au-dessus. Mais c'est du hockey et, comme nous, elles doivent marquer pour gagner".

Raoul Ehren avant les Pays-Bas

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

" Il faut en profiter ", annonce Pauline Leclef qui a joué au club d’Orange-Rood aux Pays-Bas. " C’est beau de jouer devant un tel stade, devant des supporters qui aiment à ce point le hockey. Il faut profiter de l’atmosphère. De toute façon, ils seront là pour voir jouer les Pays-Bas, pas pour nous. Elles auront la pression. Cela peut jouer pour nous. De plus, elles ont plusieurs joueuses qui disputent une première Coupe du monde. Même si, nous aussi, on a sept novices. Bref, elles n’ont pas beaucoup de défauts mais on a aussi beaucoup de qualités. "

Si l’aventure venait à s’arrêter, les Red Panthers auront réussi leur Coupe du monde puisque l’objectif initial était un quart de finale (même si elles regretteront sans doute de ne pas avoir obtenu la première place de leur groupe et son parcours plus simple).

Par contre, écarter les Pays-Bas serait assurément un exploit sans précédent et le signe que les Red Panthers ont bel et bien intégré le top mondial.  

Hockey : Pays-Bas - Belgique : 3-1

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous