Guerre en Ukraine

Référendum d’annexion en Ukraine : les autorités prorusses revendiquent la victoire dans les quatre régions ciblées par Moscou

Des personnes votent lors de référendums controversés à Marioupol, dans l’Oblast de Donetsk, en Ukraine, le 26 septembre 2022. Le vote se déroulait de vendredi à mardi à Louhansk, Donetsk, Kherson et Zaporizhzhia, les gens étant invités à décider s’ils ve

© Getty Images

27 sept. 2022 à 20:04 - mise à jour 27 sept. 2022 à 21:30Temps de lecture2 min
Par AFP, édité par Grégoire Ryckmans

Les autorités prorusses des régions ukrainiennes de Zaporijjia, Kherson, Lougansk et Donetsk ont revendiqué la victoire du "oui" en faveur d’une annexion par la Russie lors des "référendums" d’annexion organisés par Moscou et largement dénoncés par Kiev et ses soutiens occidentaux.

Moscou a en outre brandi encore une fois la menace de l’arme nucléaire pour défendre ces territoires. Dans la soirée, le Pentagone a affirmé que Washington "prenait ces menaces au sérieux", sans toutefois "ajuster sa position nucléaire pour le moment".

La commission électorale de la région de Zaporijjia a affirmé que 93,11% des électeurs avaient voté pour le rattachement à la Russie, après le dépouillement de 100% des bulletins de vote, tout en précisant qu’il s’agissait pour l’heure de résultats préliminaires.

Dans la région de Kherson, l’administration d’occupation pro-Moscou a indiqué que 87,05% des électeurs avaient voté en faveur du "oui", après le dépouillement de tous les bulletins.

Peu après, celles de Lougansk ont aussi annoncé la victoire du oui. La commission électorale de cette région, citée par les agences russes Ria Novosti et Interfax, a affirmé que 98,42% des électeurs avaient voté pour le rattachement à la Russie, après le dépouillement de 100% des bulletins de vote.

Plus tard dans la soirée, la commission électorale centrale de la République populaire de Donetsk (DNR) a affirmé que 99,23% des électeurs ont soutenu le rattachement de cette région à la Russie, à l'issue du dépouillement des 100% des bulletins de vote, selon les agences de presse russes.

"Nous le voulions tous depuis très longtemps", a assuré le dirigeant de la DNR, Denis Pouchiline, cité par l'agence de presse publique russe RIA Novosti. "Nous nous réunissons avec notre grande patrie, avec la grande Russie", a-t-il ajouté, en saluant le résultat "colossal" du référendum.

Ainsi, toutes les quatre régions ukrainiennes - celles de Zaporijjia, de Kherson, de Lougansk et de Donetsk - qui ont organisé ces référendums d'annexion sept mois après le début de l'offensive russe en Ukraine, se sont prononcées en faveur du rattachement à la Russie, selon leurs autorités prorusses.

Réaction enthousiaste de Medvedev, condamnation des alliés de l’Ukraine

"Bienvenue à la maison, en Russie !", a rapidement réagi sur Telegram l’ancien président Dmitri Medvedev.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba a balayé dans la journée la valeur de ces votes, qui "ne changeront rien" aux actions militaires de Kiev.

Les alliés de l’Ukraine ont aussi dénoncé ces scrutins, organisés dans l’urgence face à la progression des forces de Kiev.

La secrétaire générale adjointe de l’ONU pour les Affaires politiques a répété mardi lors d’une réunion du Conseil de sécurité sur les "référendums" d’annexion en Ukraine, le soutien des Nations unies à "l’intégrité territoriale de l’Ukraine" dans ses "frontières reconnues". Le G7 a juré de ne "jamais reconnaître" les résultats et Washington a promis une réplique "sévère" par la voie des sanctions économiques.

Paris a de son côté dénoncé "une mascarade", "sans aucune légitimité, aucune valeur".

Le président russe Vladimir Poutine a de son côté assuré que le but était de "sauver les populations" locales, Moscou justifiant son invasion en accusant Kiev de "nazisme" et d’orchestrer un "génocide" des russophones en Ukraine. Ces votes concernent plus de 20% de la surface de l’Ukraine.

Sur le même sujet : Extrait JT (27/09/2022)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous