Réforme fiscale : Z. Khattabi garantit que la taxe carbone sera bien analysée par le fédéral

Zakia Khattabi, actuelle ministre de l'Environnement, le 25 mai 2019
09 mars 2021 à 10:20 - mise à jour 09 mars 2021 à 10:20Temps de lecture2 min
Par Belga

La possibilité d'introduire une taxe carbone sera bien analysée par le gouvernement fédéral, dans le contexte d'une réforme fiscale plus large, a indiqué en substance la ministre fédérale de l'Environnement Zakia Khattabi en commission Energie de la Chambre.

La ministre Ecolo était interrogée par les députés Wouter Raskin (N-VA) et Kris Verduyckt (sp.a) à la suite de propos tenus le mois dernier par Eva De Bleeker (Open Vld). Dans l'émission Terzake (VRT), la secrétaire d'Etat au Budget assurait que la possibilité d'introduire une taxe carbone sera discutée au sein du gouvernement.

Mardi, Zakia Khattabi a appuyé ces propos. "L'accord de gouvernement dit que, dans le cadre d'une réforme fiscale, la fiscalité sera examinée afin de la rendre plus environnementale."


A lire aussi Taxe carbone aux frontières: vers un accord européen ?


La ministre a évoqué le principe du pollueur-payeur ainsi que l'objectif de décourager l'utilisation de combustibles fossiles. "L'accord de gouvernement ajoute qu'un accompagnement doit être prévu", notamment pour éviter tout impact sur le pouvoir d'achat. L'écologiste a pris pour exemple la question des accises sur les carburants. Celles-ci pourraient être déjà considérées comme un impôt sur les émissions CO2, même si cet impôt "n'avait pas été mis en place explicitement pour cette raison-là". "Je ne vais toutefois pas me prononcer sur ce qui doit être la meilleure option."


A lire aussi Quel parti vous parle le plus de " taxe " dans son programme? Et pour proposer quoi?


"Le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) prend cette direction, Nous allons mettre en place toutes les mesures nécessaires pour respecter nos objectifs climatiques à l'horizon 2030-3050. La taxe carbone est l'un des instruments et elle sera analysée ultérieurement. La commission européenne, l'OCDE, le FMI, ou encore le gouverneur de la banque nationale Pierre Wunsch, ont déjà incité notre pays à travailler à une telle fiscalité. Et nos pays voisins l'ont déjà mise en place, où sont en passe de le faire. Actuellement, notre taux d'imposition CO2 est inférieur à celui de nos voisins."

L'année dernière, des critiques s'étaient fait entendre du côté du partenaire MR concernant cette taxe.

 

Climat: le plan belge (JT 10/12/2020)

Les clés de l'info : le plan belge sur le climat

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement