Icône représentant un article audio.

Histoire criminelle

Règlement de comptes en pleine Seconde Guerre mondiale : le meurtre d'un journaliste louviérois

Histoire Criminelle

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Jean-Louis Lahaye revient sur un règlement de comptes entre un journaliste et un médecin en pleine guerre dans le 8e épisode d’Un crime, une histoire, série de la 4e saison d’Histoire criminelle.

1944, l'Europe est toujours ravagée par la Seconde Guerre mondiale.

Sous l'occupation allemande s’organisent résistance et solidarité. Mais la réalité est toujours en demi-teinte. Il y a aussi ceux qui profitent de la guerre pour faire de l’argent… ou ceux qui s’engagent aux côtés de l’ennemi. Dans cette atmosphère pesante, les vestes se retournent et les masques tombent.

Un journaliste qui dérange

3 octobre 1944, aux alentours de 20h, le soir est tombé sur La Louvière.

Le journaliste Camille Deberghe allume sa radio à son domicile de la Rue Warocqué, 14. Absorbé, il ne remarque pas la voiture qui se gare devant sa maison avec 3 personnes dans l'habitacle. L'une d’elles sonne à la maison.

Camille pense reconnaître le coup de sonnette d’un ami. Le visage qu’il découvre sur le pas de sa porte n’est pas celui d’un de ses proches. Il ne remarque pas la deuxième ombre tapie contre la façade. L’individu lui demande s'il est bien Camille Deberghe. Il confirme et l’homme tapi dans l’ombre dégaine un revolver. Quatre coups de feu résonnent. Le journaliste ne s’en relèvera pas.

Et il ne pourra pas honorer sa convocation à l’auditorat militaire de Charleroi du lendemain. En perquisitionnant son domicile, on constate que la mallette de documents qu’il avait préparée en vue de son audition a disparu...

Conseiller communal doublé d’un journaliste à la plume redoutable, il ne s’était pas fait que des amis. Dans les colonnes de son journal Les Nouvelles, il n’hésitait pas à dénoncer. Il n’en faut pas plus pour que la rumeur soit lancée. Elle pointe vers un seul homme.

► Réécoutez les épisodes d'Un crime, une histoire.

26 novembre 1951 : Mr Laurent, témoin au procès de Célestin Rinchard, le docteur mitraillette qui a commandité le meurtre de Camille Deberghe
Camille Deberghe, journaliste pour "Les Nouvelles"
Image d'illustration : des membres de la résistance belge capturent les civils accusés d'avoir collaboré avec les nazis à Mons, septembre 1944.

Sur le même sujet

L’affaire Breck en 1847 : quand la pauvreté pousse à l’irréparable

Histoire criminelle

Une cantatrice belge, maîtresse de Félicien Rops, victime d’un crime passionnel qui défraya la chronique

Histoire criminelle

Articles recommandés pour vous