Regions Namur

Relais Social Namurois : 25.000€ pour le fonctionnement du Capteur Logement

Le gouvernement wallon a approuvé l’octroi d’un subside de 25.000€ pour le fonctionnement du capteur logement.

© Laurick Ayoub.

13 déc. 2021 à 15:11Temps de lecture1 min
Par Laurick Ayoub

Le gouvernement wallon a approuvé l’octroi d’un subside de 25.000€ pour le fonctionnement des "capteurs logements". Les Relais Sociaux de Charleroi, Liège, Mons, La Louvière, Tournai, Verviers et Namur sont concernés. Mais un "capteur logement", qu’est que c’est ?

Géraldine Léonard est ce qu’on appelle une capteuse logement au Relais Social Urbain de Namur. "C’est une personne qui aide les personnes en très grande précarité à trouver un logement", explique Géraldine, avant de poursuivre, "La première étape, c’est vraiment la recherche du logement, en fonction des critères de la personne et de ses possibilités financières. Une fois qu’un logement a été capté, on effectue une visite et si le propriétaire est ok de louer à la personne, moi je vais pouvoir l’aider dans toutes les démarches administratives, notamment la signature du bail".

 

La réhabilitation passe par le logement


Un accompagnement administratif jusqu’à l’entrée en logement. Et une aide capitale pour des futurs locataires au profil spécifique. "Je travaille beaucoup avec les partenaires du Relais Social", indique Géraldine. "Notamment le projet du Housing First, donc des personnes qui ont d’office vécu plus de 2ans dans la rue et qui ont des problèmes de santé mentale et d’assuétude. Et le projet Fisa, qui est un projet de primo-arrivants où là, les personnes ont vécu moins de 6 mois dans la rue. Les autres partenaires sont issus soit de la grande précarité ou de la santé mentale".

Chaque année, le Relais Social namurois reçoit entre 40 et 50 demandes pour des logements. Ce subside de 25.000€ est donc bien accueilli, même si l’on ne sait pas encore exactement à quoi il sera alloué. "C’est un soulagement", reconnaît Olivier Hissette, coordinateur général adjoint du Relais Social de Namur. "Toute aide financière est intéressante. On veut pouvoir mettre tout ce qui est possible et imaginable en place pour pouvoir stabiliser la personne dans un logement. La réintégrer dans un circuit de soins, lui permettre toute une série de démarches… La réhabilitation passe par le logement".

En 2021 et jusqu'à présent, ce sont 30 personnes (7 femmes, 19 hommes et 4 enfants) qui ont été placées dans 26 logements, grâce au capteur logement.

 

Articles recommandés pour vous