Vuelta - Cyclisme

Remco Evenepoel, l’heure de vérité

Remco Evenepoel, l’heure de vérité

© Tous droits réservés

04 sept. 2022 à 10:25Temps de lecture2 min
Par Antoine Hick

Un (léger) coup de moins bien et tout est relancé ? Invulnérable leader jusque-là, Remco Evenepoel a montré son premier signe de faiblesse de cette Vuelta samedi dans les pentes de la Sierra de la Pandera.

Une petite défaillance qui lui coûte 52 secondes, et qui résonne sans doute comme un coup de semonce dans son esprit. Il le sait, on le sait, c’est désormais clair : cette Vuelta est loin d’être terminée. Il faut désormais résister à Primoz Roglic, rodé à la pression et qui guette la moindre erreur du Belge. Un Belge qui s’apprête à vivre l’une des journées les plus importantes de sa carrière sur les pentes du Sierra Nevada.


“On peut gagner ou perdre la Vuelta dans la première partie de cette ascension.”

Rictus assuré du gars qu’il sait de quoi il parle, Alberto Contador s’épanche longuement sur la 15e étape de la Vuelta au micro de Sporza. Logique, pour le triple vainqueur de la Vuelta, comme pour beaucoup d’observateurs, ce 15e opus pourrait (et devrait) être le gros tournant de cette édition 2022. Et la Sierra Nevada, juge de paix au dénivelé hallucinant, pourrait lever les derniers doutes qui entourent encore la suite et la fin de ce Tour d’Espagne.

La Sierra Nevada et ses pentes ardues, ses passages à 17% et, surtout, son entame d’ascension qui oscille autour des 11%. Le théâtre parfait pour un combat de titans. “Ceux qui auront les jambes devront durcir la course d’emblée” renchérit Contador. “Si Roglic veut faire flancher Evenepoel, il doit attaquer dans les premiers kilomètres de l’ascension.” Ces premiers kilomètres qui donneront le ton et dicteront sans doute le reste du final de ce 15e opus.

Un simple jour sans ou les prémisses d’une 3e semaine difficile ?

Un 15e opus que Remco Evenepoele entame donc toujours, paré de rouge, dans la peau du chassé. Mais où en est-il physiquement ? C’est là que réside toute la question après sa chute d’il y a trois jours et son petit coup de bambou de la veille.

Comme toujours (et c’est tant mieux), le Belge se voulait, lui, résolument optimiste samedi après l’arrivée. Les calculs faits, il constatait que son avance restait confortable, soulignant malgré tout le petit contrecoup qu’il avait ressenti quelques minutes plus tôt : "J’avais les jambes un peu lourdes dans les cinq derniers kilomètres. Jumbo-Visma avait mis un rythme très rapide, comme dans l’avant-dernière montée. C’était une course assez dure avec un départ très long et très rapide. C’est la vie mais je pense avoir bien géré la perte de temps."

Bien géré la perte de temps, Evenepoel l’a effectivement fait. Parce que si le débours, par rapport à un Primoz Roglic monté sur des ressorts samedi, a vite culminé autour des 40 secondes, le Belge a limité la casse pour tenir tête au Slovène par la suite. Il garde donc une avance d’1m52 d’avance sur son principal concurrent.

Reste désormais à voir comment il gérera, ce dimanche, une ascension encore plus tordue que celle de samedi. Ne s’agissait-il que d’un jour sans… sans lendemain ? Ou présage-t-il d’une 3e semaine plus difficile pour le Belge ?

Pour l’instant, difficile à dire, les inconnues concernant l’état de forme de Remco restant encore trop nombreuses. Sur papier, en tout cas, inutile de paniquer. Evenepoel a prouvé qu’il savait gérer ses ascensions, au train, sans paniquer et sans se mettre dans le rouge. Il l’avait démontré dans le Pico Jano derrière Jay Vine, il l’a encore fait, par bribes, samedi.

En sera-t-il capable une 3e fois ce dimanche en cas d’attaques répétées du clan Jumbo-Visma ? Quelque chose nous dit qu’au vu de son caractère, il aura sans doute à cœur de prouver qu’il peut gagner cette Vuelta. La balle est donc plus que jamais dans son camp. Pour son heure de vérité personnelle.

14e étape : Montoro > Sierra de La Pandera : Deuxième victoire pour Richard Carapaz, Evenepoel craque mais limite les dégâts

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous