Icône représentant un article video.

Vuelta - Cyclisme

Remco Evenepoel très heureux après "un chrono presque parfait" : "14 secondes, ce n’est pas énorme"

19 août 2022 à 19:49 - mise à jour 19 août 2022 à 19:50Temps de lecture3 min
Par Giovanni Zidda avec Quentin Volvert

Une troisième place qui fait plaisir celle de l’équipe Quick-Step Alpha Vinyl ce vendredi sur le contre-la-montre par équipes inaugural de la Vuelta 2022 à Utrecht.

L’équipe de Remco Evenepoel a rempli sa mission en limitant très bien les dégâts face aux vainqueurs du jour, les Jumbo-Visma. La formation belge n’a en effet concédé que 14 secondes.

Evenepoel s’est réjoui de la prestation collective de son équipe à notre micro vendredi soir.

"Nous avons fait un chrono presque parfait. Nous avons juste fait une petite erreur mais ce n’était pas tellement grave. Je suis fier de tous mes coéquipiers et je pense que maintenant on peut commencer la Vuelta avec de bonnes sensations. Je pense que 14 secondes ce n’est pas énorme, surtout sur une course de trois semaines ", a entamé le coureur de Schepdaal, souvent en tête de groupe durant ces 23,3 km.

Evenepoel savait que ce serait difficile de battre l’équipe Jumbo-Visma et a tenu à féliciter ses adversaires. "On savait que nous, Ineos et Jumbo étions les trois équipes à battre pour prendre l’étape. C’était clair que Jumbo était l’équipe meilleure. Bravo à eux. C’est beau pour eux de gagner cette première étape ici aux Pays-Bas. En plus avec un Néerlandais maillot rouge. C’est mérité. "

Sortir des Pays-Bas sans problème sera déjà une première victoire pour nous

"Je suis fier de l’équipe", a encore répété un Evenepoel manifestement très satisfait. "Je suis heureux avec les sensations que j’ai eu Tout le monde peut être content de notre résultat ici, je pense aussi que c’est le cas de Patrick (Lefevere) et de l’équipe."

Evenepoel devra désormais affronter deux étapes plates mais, sait-on jamais, possiblement piégeuse dans les Pays-Bas avant de rejoindre l’Espagne où il trouvera un terrain plus favorable.

"Maintenant, on va mettre la tête sur la récupération. Aujourd’hui, c’est un effort qui reste dans les jambes. Sortir des Pays-Bas sans problème, ce serait déjà une première victoire pour nous", a encore conclu le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège.

 

 

Articles recommandés pour vous