RTBFPasser au contenu
Rechercher

A portée de mots

Rencontre avec Alain Duault : "Une femme de feu : le roman de la Malibran" paru aux éditions Gallimard

Alain Duault
21 sept. 2021 à 11:31Temps de lecture3 min
Par axt

Axelle Thiry reçoit l’écrivain, poète et musicologue Alain Duault qui vient de sortir Une femme de feu : le roman de la Malibran, un roman autour de celle qui fut La Callas du XIXe siècle, Maria Malibran dont l’avenir était tout aussi resplendissant que son destin fut funeste, elle qui est morte tragiquement à l’âge de 28 ans, alors qu’une magnifique carrière s’offrait à elle.

C’est une biographie romancée que nous propose Alain Duault. Il faut dire que la vie de Maria Malibran est digne d’un roman. Alain Duault propose dans Une femme de feu : le roman de la Malibran, une autobiographie romancée écrite par la mezzo-soprano quelques semaines avant sa mort tragique, des suites d’un accident de cheval, le 23 septembre 1836, il y a tout juste 185 ans.

 

Alain Duault est un poète, écrivain, musicologue et animateur de télévision et de radio français.

Détenteur d’une maîtrise de littérature, Alain Duault débute dans l’enseignement comme instituteur et participe à des activités littéraires : il est invité notamment à la revue Poésie par Michel Deguy et Jacques Roubaud. Son recueil de poèmes Colorature, publié en 1977, lui vaut d’être invité dans l’émission de Bernard Pivot, Apostrophes, consacrée aux " poètes français d’aujourd’hui " le 17 mars 1978. À la suite de cette première apparition télévisée, il participe comme invité à plusieurs émissions radiophoniques sur France Culture et France Musique avant de présenter lui-même l’émission Mélomania sur Europe 1. Il devient parallèlement rédacteur en chef de L’Avant-Scène Opéra et critique musical à la NRF, puis à Elle et à L’Événement du jeudi.

Il crée en 1987 l’émission hebdomadaire Musicales sur FR3, suivie en 1994 de Musique et Compagnie et en 2001 de Toute la musique qu’ils aiment. Il est également directeur des programmes musicaux de la chaîne de 1991 à 1994. Il continue de présenter des émissions de musique classique sur France 3, la Fête de la musique. À partir de 1989, il assure une chronique quotidienne dans Laissez-vous tenter sur RTL et présente l’émission dominicale Classic Classique. Il arrive en septembre 2012 sur Radio Classique, où il présente pendant six ans une émission quotidienne, Duault Classique, et deux émissions hebdomadaires, le samedi : la Grande Soirée de l’Opéra, et le dimanche : la Grande Interview classique de la semaine. Il est également l’animateur des croisières musicales de la Compagnie du Ponant, en partenariat avec Radio Classique, notamment avec le célèbre baryton-basse italien Ruggero Raimondi.

Il est le concepteur de plusieurs spectacles musicaux parmi lesquels une Intégrale Chopin télévisée en 1999, " Verdi, une passion, un destin " à l’occasion du centenaire de la mort du compositeur, Victor Hugo, la légende d’un siècle en 2002, Rencontre avec George Sand en 2004, Interview de Berlioz en 2010, Maria Callas, une passion, un destin en 2017, avec Béatrice Uria-Monzon.

Parallèlement à sa carrière d’homme de télévision et de radio, il poursuit son œuvre d’écrivain, tant par la publication de recueils de poèmes et de romans que par celle d’ouvrages de vulgarisation musicologique ou de chroniqueur musical. Éditorialiste à Classica, membre de l’Académie Charles-Cros, président du jury du prix Pelléas, il est directeur artistique de Viva l’opéra dans les cinémas UGC depuis 2010.

Son œuvre poétique est récompensée par le grand prix de poésie de l’Académie française en 2002, à l’occasion de la parution du recueil Où vont nos nuits perdues, par le prix Omar-Khayyam pour L’Effarant Intérieur des ombres et par le prix Mallarmé pour Les Sept Prénoms du vent. Ses poèmes se présentent le plus souvent comme des blocs de vers serrés sur la page, sans ponctuation. Son écriture travaille l’intertexte, les sonorités et les jeux de mots. Une journée d’étude lui est consacrée à l’université Paris-Nanterre le 19 mars 2008. Alain Duault a également écrit des textes poétiques pour des chœurs du compositeur Éric Tanguy (Du fond caché de la clarté, Méditations, etc.).

Programmation musicale, avec la complicité d’Alain Duault :

Giuseppe PERSIANICari giorni (Ines Di Castro) . Cecilia Bartoli & l’Orchestre La Scintilla sous la direction d’Adam Fischer. DECCA 4782249.

Gioacchino ROSSINIAssisa a pie d’un salice extrait d’Otello. Cecilia Bartoli & l’Orchestre de l’opéra de Vienne sous la direction de Giuseppe Patanè. DECCA 4833936.

Gioacchino ROSSINIUna voce poco fa extrait du Barbier de Séville. Cecilia Bartoli & l’Orchestre du Théâtre communal de Bologne sous la direction de Giuseppe Patanè. DECCA 4833936.

Wolfgang Amadeus MOZART" Batti, batti, o bel Masetto " extrait de Don Giovanni. Véronique Gens & Orchestra of the Age of Enlightenment sous la direction d’Ivor Bolton. Virgin 5099962863322.

Vincenzo BELLINIAh ! Non Credea Mirarti Si Presto Estinto, O Fiore. Cecilia Bartoli, Juan Diego Florez & l’Orchestre La Scintilla sous la direction d’Alessandro de Marchi..

Maria MALIBRANRataplan. Cecilia Bartoli & l’Orchestre La Scintilla sous la direction d’Adam Fischer. DECCA 4782249.

Production et présentation : Axelle THIRY

Réalisation : Thierry LEQUEUX

Sur le même sujet

Feuilleton à réécouter : Maria Malibran, la grande diva, racontée par Cecilia Bartoli

Musiq3

Articles recommandés pour vous