RTBFPasser au contenu
Rechercher

A portée de mots

Rencontre avec Antoine Wauters, auteur de "Mahmoud ou la montée des eaux", lauréat du Prix Marguerite Duras

Antoine Wauters
18 oct. 2021 à 14:09Temps de lecture2 min
Par Axelle Thiry

L’écrivain belge Antoine Wauters vient de remporter le Prix Marguerite Duras pour son roman Mahmoud ou la montée des eaux paru aux Editions Verdier et écrit en vers libres. Il est l'invité d'Axelle Thiry dans son émission, consacrée à la musique et les lettres, A portée de mots

Antoine Wauters, né à Sprimont en 1981, a étudié la philosophie à l'Université Libre de Bruxelles. Après plusieurs recueils de poésie, il est remarqué avec son premier roman, Nos mères, qui remporte le Prix Première de la RTBF et un des Prix Révélation de la SGDL. En 2015, il a consigné Préjudice, film d’Antoine Cuypers qui réunit Nathalie Baye et le chanteur Arno. Trois ans plus tard, il sort deux romans chez Verdier lors de la rentrée de septembre : Pense aux pierres sous tes pas et Moi, Marthe et les autres. Les deux livres reçoivent un accueil enthousiaste. Finaliste du Prix Décembre et lauréat du Prix du Deuxième roman, Pense aux pierres sous tes pas est en cours de traduction dans plusieurs pays et est paru en poche (Folio/Gallimard) en février 2021. Mahmoud ou la montée des eaux, roman intégralement composé en vers libres, vient de paraître chez Verdier et est finaliste de nombreux prix, parmi lesquels le Prix Médicis, le Prix Décembre, le Prix Wepler et le Prix des étudiants France Culture - Télérama. Il vient de remporter le Prix Marguerite Duras 2021. 

Syrie. Un vieil homme rame à bord d’une barque, seul au milieu d’une immense étendue d’eau. En dessous de lui, sa maison d’enfance, engloutie par le lac el-Assad, né de la construction du barrage de Tabqa, en 1973.

Fermant les yeux sur la guerre qui gronde, muni d’un masque et d’un tuba, il plonge – et c’est sa vie entière qu’il revoit, ses enfants au temps où ils n’étaient pas encore partis se battre, Sarah, sa femme folle amoureuse de poésie, la prison, son premier amour, sa soif de liberté.

Editions Verdier

Cet ouvrage a reçu le prix Marguerite-Duras, le prix des lecteurs de la Librairie Nouvelle à Voiron et le prix de la Librairie Nouvelle d’Orléans.

Programmation musicale :

Camille   SAINT-SAËNS - L’Aquarium extrait du Carnaval des animaux . Martha Argerich, Lilya Zilberstein, Andrey Bananov, Michael Guttman, Lida Chen, Alexandre Debrus, Enrico Fagone.  Warner 6312207.

Giuseppe  VERDI - E strano ! Ah… fors’è lui extrait de La traviata . Natalie Dessay & Concerto Köln sous la direction d’Evelino Pido.  Erato 9636395.

Jean-Sébastien  BACH - Komm, Jesu, komm BWV 229 . Raphaël Pichon et l’ensemble Pygmalion. HMM 902657.

Giuseppe  VERDI - La vita è inferno all’infelice… O tu, che in seno agli angeli extrait de La Forza del destino.  Jonas Kaufman & Prague Philharmonic Orchestra sous la direction de Marco Armiliato.

Wolfgang Amadeus  MOZART - Le premier mouvement du Concerto en si bémol majeur K 585 n°27 . Maria Joao Pires & l’Orchestra Mozart sous la direction de Claudio Abbado . DG 4790075.

Enrique  GRANADOS - Melodioso extrait des Valses poeticos . Benjamin Grosvenor . DECCA 4785334.

Production et présentation : Axelle THIRY

Sur le même sujet

Antoine Wauters, Prix Goncourt de la nouvelle, est l’invité du Mug

Le mug

Articles recommandés pour vous