Icône représentant un article audio.

Cinéma - Interviews

Rencontre avec Nabil Ben Yadir pour "Animals": une fiction inspirée du meurtre d’Ihsane Jarfi

"Animals" raconte le terrible destin d’Ihsane Jarfi, mort pour avoir osé avouer son homosexualité.

Dans le film, il se nomme Brahim, un jeune homme aimant qui se prépare à la fête d’anniversaire de sa maman, belge d’origine, dans une famille marocaine. Il aurait aimé y présenter son ami, mais ce dernier n’est pas le bienvenu. A la suite d’une dispute, il quitte la maison, se balade, croise des copains, et monte dans la mauvaise voiture.

Et c’est à bord de cette voiture que la tension monte. Brahim est piégé dans une conversation autour de son homosexualité, qui va le conduire à son massacre.

Le film raconte également la déshumanisation de la victime. Comment Brahim a perdu sa dignité, insulté, déshabillé, frappé et laissé pour mort dans un terrain abandonné, en raison de sa différence.

La Fondation Ihsane Jarfi est née le 6 février 2014, jour de l’anniversaire de ce jeune trentenaire liégeois enlevé et assassiné deux ans plus tôt ; premier crime pour lequel la justice belge a retenu la circonstance aggravante d’homophobie.

"Animals", de Nabil Ben Yadir, un film important, et encore nécessaire

Sur le même sujet

Pour relater les faits de violence, "je pense que le smartphone, c’est une arme", confie le réalisateur du film "Animals"

Déclic

Animals : un voyage en enfer

L'agenda Ciné

Articles recommandés pour vous