RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Bruxelles

Rénolution, le projet du gouvernement bruxellois pour accélerer l'isolation des bâtiments

Le gouvernement bruxellois lance un vaste plan pour améliorer l'isolation des bâtiments
22 avr. 2021 à 12:25 - mise à jour 22 avr. 2021 à 12:25Temps de lecture2 min
Par belga

Le gouvernement bruxellois a donné jeudi le coup d'envoi d'une alliance publique-privée destinée à accélérer la rénovation énergétique du bâti dans la capitale. D'ici 2024, plus de 350 millions d'euros publics seront investis dans la stratégie à mettre en œuvre pour approcher la neutralité carbone à l'horizon 2050.

"Rénolution"

Baptisée "Rénolution" et adoptée à la fin de la précédente législature, cette stratégie vise un niveau moyen de performance énergétique de 100 kWh/m²/an pour les logements bruxellois et la neutralité énergétique des bâtiments tertiaires en 2050, soit une consommation moyenne divisée par 3 ou 4 par rapport à la situation actuelle.    

L'Alliance des acteurs publics et privés des secteurs de la construction, de la finance, de l'associatif ainsi que les interlocuteurs sociaux, annoncée jeudi par le gouvernement bruxellois, est censée donner progressivement de l'ampleur à cette stratégie. Tous les enjeux de la rénovation énergétique des bâtiments seront abordés au sein de l'Alliance: financement, fiscalité, simplification administrative et urbanistique, accompagnement, durabilité économique et circulaire, patrimoine et qualité architecturale, qualification professionnelle, innovation et transition solidaire.  

Un nouveau système de primes  

Les premières obligations à remplir devront être concrétisées d'ici 2030. Pour ne prendre personne de court, la Région œuvre actuellement à une réforme globale du système de primes énergie, à la rénovation et à l'embellissement des façades visant à en simplifier l'accès à travers un régime unifié à partir de janvier 2022. Le ministre de la Transition climatique, Alain Maron (Ecolo) a rappelé jeudi que les primes énergie et rénovation déjà revues à la hausse rencontraient en large succès.    

Les ministres bruxellois promettent aussi un renforcement massif de l'accompagnement via la création d'un guichet unique pour toutes les démarches de rénovation et des aides financières. Dès cette année, le gouvernement Vervoort lancera un accompagnement sur mesure pour les copropriétés qui concernent 55% des logements bruxellois, et un autre baptisé Renoclick pour les pouvoirs publics régionaux et communaux assorti d'un volet financier. Est également annoncé en 2021 le "Renolab" destiné à tester les solutions innovantes d'accompagnement, de financement et des techniques de rénovation plus efficaces.    

Selon le ministre bruxellois de l'Emploi Bernard Clerfayt (DeFI), le gouvernement continuera à investir dans la formation aux métiers de la rénovation. Un pôle Formation Emploi Construction sera créé avant l'été. Une étude menée par Bruxelles Environnement estime à 8.000 le nombre d'emplois non délocalisables à terme qu'engendreront les budgets consacrés à Renolution.

Le secrétaire d'État à l'Urbanisme Pascal Smet (one.brussels-Vooruit) a confirmé que l'arrêté sur les travaux de minime importance sera modifié d'ici la fin de l'été notamment pour dispenser de permis d'urbanisme les travaux d'isolation des toitures et des façades arrières des bâtiments non visibles depuis l'espace public.

Accord européen sur le climat: JT 21/04/2021

Les clés de l'info : un accord européen sur le climat

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Charl’isol, une plateforme pour accompagner les carolos dans la rénovation de l’isolation de leur maison

Regions Hainaut

L’isolation en Région bruxelloise, un chantier en bonne voie mais de longue haleine

Articles recommandés pour vous