Les secrets du métier

Rénovations du Botanique, un projet titanesque pour “donner un lieu historique à la culture”

Le Botanique
11 avr. 2022 à 07:49 - mise à jour 11 avr. 2022 à 09:17Temps de lecture2 min
Par Laetitia Van Impe

Aujourd’hui, direction le Centre Culturel du Botanique à Bruxelles ! Un bâtiment magnifique, actuellement au cœur d’un grand plan de rénovation. Pour gérer ce projet titanesque, le centre culturel travaille en collaboration avec la Direction Générale des Infrastructures de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Joëlle Scoriels a rencontré Evelia Macal, architecte urbaniste à la FWB et Paul-Henri Wauters, directeur du Botanique.

C’est un chantier titanesque qui a lieu en ce moment au Botanique. Un chantier en plusieurs phases et qui devrait durer jusqu’en 2025 ! “Pour l’instant, c’est principalement le renouvellement des verrières hautes. L’objectif principal est de résoudre le problème d’étanchéité du bâtiment”, explique Evelia Macal. L’architecte travaille à la Direction Générale des Infrastructures de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui a pour mission de subventionner, entretenir et investir dans des écoles, sites culturels, centres sportifs, hôpitaux universitaires… Et bien plus encore ! Depuis plusieurs mois, Evelia coordonne les travaux de renouvellement du Botanique.

Le bâtiment date de 1826. C’est un peu une vieille dame fragile à qui on fait un petit lifting.

Sur le chantier, le rôle d’Evelia est un peu celui de chef d’orchestre. Car le Botanique n’a pas cessé ses activités le temps des travaux, comme l’explique Paul-Henri Wauters, son directeur :

Le Botanique, c’est 600 activités par an […]. Dans ce contexte-là, toutes nos salles ont continué leurs activités à travers ce chantier. On a pris le pari, la décision, assez volontariste quand même, de travailler dans ce contexte-là et de servir les artistes.

Evelia et Paul-Henri ont donc dû s’accorder afin de pouvoir permettre au Botanique de poursuivre ses activités en plein chantier. Avec pour objectif de continuer à pouvoir accueillir de la culture dans un lieu incroyable. “Sûrement que le bâtiment apporte un romantisme intéressant et créatif à notre activité. Mais derrière ces murs qui sont d’une grande beauté, il y a un travail intense pour développer l’adéquation entre cet écrin-là et la création d’artistes en musiques actuelles et en exposition”, souligne Paul-Henri Wauters.

Prochainement, le Botanique pourra accueillir “Les Nuits du Botanique” en toute sérénité. Ce qui fait le bonheur d’Evelia : “Ce qui me rend fière ? Travailler pour le public, créer un lieu pour les Bruxellois et même au-delà du rayonnement de Bruxelles, donner un lieu historique à la culture”.

Pour la programmation des nuits du Botanique du 27 avril au 16 mai, c’est par ici : https://botanique.be/fr/project-edition/les-nuits-2022

Si le travail de la Direction Générale des Infrastructures de la Fédération Wallonie-Bruxelles vous intéresse, rendez-vous au Salon des Mandataires le 21 et 22 avril prochains. Pour suivre leurs actus, c’est par ici : http://www.infrastructures.cfwb.be/

Envie d’en savoir plus ? Les capsules "Les secrets du métier" sont diffusées les dimanches à 20h08 sur La RTBF et disponibles à tout moment sur Auvio.

Les secrets du métier

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Focus sur l’importance du métier de médecin en PSE !

Les secrets du métier

La Fédération Wallonie-Bruxelles joue aussi un rôle sur le plan international avec la DRI

Les secrets du métier

Articles recommandés pour vous