Rénover son logement pour alléger sa facture énergétique : voici les conseils pour se lancer

19 mars 2022 à 21:45Temps de lecture2 min
Par Maxime Fettweis

Fini les systèmes de chauffage au gaz et au mazout. C’est l’ambition de la ministre de l’Energie pour 2026. On le voit avec l’actualité récente et avec la hausse des factures pour ce type d’énergie, ces systèmes sont très dépendants des fluctuations de prix et peuvent s’avérer très chers à l’utilisation… sans compter qu’il ne s’agit pas d’énergie renouvelable. Résultat : nombreux sont les Belges qui s’engagent dans un projet de rénovation ou de construction, mais qui changent leurs plans pour intégrer un système de chauffage différent.

"Je voulais être plus autonome"

Alors qu’Annemie vient à peine d’obtenir son permis de construire, elle a déjà l’intention de changer ses plans. Elle vient tout juste d’obtenir son permis de construire. Et pourtant, elle va changer ses plans. Pour sa future maison, plus question d’envisager de se chauffer au gaz. Ce sera la pompe à chaleur, alimentée en électricité par des panneaux photovoltaïques, un surcoût de 10.000 euros par rapport à son plan initial.

"Ce n’est pas facile en étant célibataire, on doit prendre les décisions toute seule et en plus en technique, je ne suis pas très forte mais je veux quand même prendre cette décision de changer d’énergie", assure-t-elle sourire aux lèvres. Car sa décision est motivée par le prix du gaz qui ne cesse de grimper, elle craint d’ailleurs que cela continue dans les années à venir. "Je voulais être plus autonome avec des panneaux solaires, avec une pompe à chaleur, je vais beaucoup moins dépendre des prix de l’extérieur extérieur comme électricité le gaz ou comme l’électricité", se réjouit Annemie.

Mais avec un budget qui n’est "pas extensible", elle doit désormais faire des concessions. Elle confie déjà qu’elle pourrait faire l’impasse sur le modèle de brique qu’elle désirait ou bien sur certains éléments de sa salle de bain.

Rénover pour alléger sa facture n’est pas accessible à tout le monde

Abandonner les matières fossiles, jugées trop chères et trop polluantes, est une réelle tendance. Mais lorsqu’il s’agit d’une rénovation, ce n’est pas toujours le meilleur investissement à faire en premier. "On doit un peu raisonner nos clients parce que finalement, placer une pompe à chaleur quand le bâtiment n’est pas du tout isolé, ça n’a pas de sens", estime Julien Kessler, gérant du cabinet d’architecte et de conseil en rénovation énergétique Up !. 

Alors comment faire pour ne pas griller les étapes lorsqu’on veut, à terme, réduire sa consommation énergétique et donc alléger sa facture ? "La première étape c’est de bien isoler le bâtiment, régler sa consommation d’énergie, mettre un gros pull", ajoute l’architecte. Il estime qu’ensuite, "on peut réfléchir à avoir une bonne production de chaleur via une chaudière à condensation efficace" et enfin, on peut penser aux énergies renouvelables.

Et ce n’est pas tout, car passer à de l’énergie renouvelable est parfois tout simplement impossible. Dans certains immeubles à appartement dans les villes, il n’y a tout simplement pas assez de place. "Il faut faire avec la réalité des espaces en ville", rappelle Julien Kessler.

Articles recommandés pour vous