Régions Brabant wallon

Rentrée des classes : les manuels scolaires pèsent lourd sur le portefeuille

Les manuels scolaires s’arrachent à la rentrée.

© Tous droits réservés

Cantines, frais de scolarité, clubs de loisirs, fournitures : en période de rentrée, les dépenses sont nombreuses. Pour beaucoup de familles, la liste des livres scolaires vient encore alourdir la facture.

Liste de matériel à la main, Véronique tente de rassembler les manuels nécessaires aux études de ses quatre enfants. "Je trouve tout ce dont j’ai besoin, petit à petit." Elle vient aujourd’hui chercher une dernière commande dans la librairie Le Petit Bouquineur à Ottignies.

Isabelle Delhaye, la gérante, réalise début septembre son plus gros bénéfice de l’année. "Depuis juillet, j’ai vendu environ 12.000 manuels scolaires. Ça ne désemplit pas, les journées sont intensives !"

D’autant que les programmes scolaires de certains cours évoluent cette année, il est donc indispensable de renouveler l’offre proposée sur les étagères. "Pour les parents aussi, c’est un casse-tête ! Ils ne peuvent pas réutiliser les livres des aînés pour les plus jeunes et cela représente vite un gros budget."

La librairie Le Petit Bouquineur à Ottignies vend des livres scolaires.
La librairie Le Petit Bouquineur à Ottignies vend des livres scolaires. © Tous droits réservés

Les frais peuvent en effet rapidement s’accumuler. Alessio rentre cette année en troisième secondaire, option langues anciennes.

Dans ses bras, il empile les manuels et cela pèse lourd aussi pour le portefeuille. "J’ai payé 260 euros. C’est cher mais pour suivre les cours, je n’ai pas vraiment le choix, je dois acheter l’ensemble de ces livres."

Alessio a payé 260€ pour ses manuels cette année.
Alessio a payé 260€ pour ses manuels cette année. © Tous droits réservés

Acheter en occasion, pas vraiment une solution

Pour faire des économies, l’achat de manuels scolaires en magasin de seconde main peut s’avérer être une bonne astuce. Encore faut-il dénicher le livre désiré. "Les éditeurs proposent principalement des cahiers d’exercices alors que les livres de théorie se font eux de plus en plus rares dans l’offre scolaire", témoigne José Camacho, le responsable de la librairie Pêlemêle de Waterloo.

Or, une fois rempli par l’élève, ces cahiers d’exercices ne peuvent pas être réutilisés. Ils sont donc introuvables sur le marché de l’occasion. "C’est vraiment un manque à gagner pour nous, mais surtout pour le client. Avant, à cette période de l’année, on pouvait proposer plusieurs milliers de livres et manuels différents. Aujourd’hui, il nous en reste seulement quelques centaines."

Reste à scruter les sites de revente pour tenter de trouver des alternatives à moindre coût et ainsi d’entamer l’année sans accumuler trop de frais.

Rentrée scolaire: JT 29/08/2022

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous