Regions Liège

Rentrée plutôt positive pour Don Bosco Verviers qui tourne la page des inondations

Beaucoup d’inscriptions mais moins de réinscriptions pour cette rentrée à Don Bosco Verviers. Mais les locaux sont à présent rénovés suite aux inondations.

© RTBF – Olivier Thunus

La rentrée scolaire en primaire, c’était lundi. Celle dans le secondaire se déroule, elle, progressivement durant cette semaine, les jours variant selon les années d’étude. Et pour cette rentrée, les sourires étaient présents à l’école Don Bosco de Verviers. Il y avait une bonne raison à cela. 

La raison, c’est que cette école technique a été complètement ravagée par les inondations de juillet 2021. Plus de salles d’ateliers, disparitions de certaines classes. Et pour cette rentrée, tout est de nouveau opérationnel, ou presque : " Ça a été une belle rentrée par rapport à l’année passée. Tout est remis en état. Il nous reste juste de la décoration à faire, donc des murs qu’on n’a pas encore eu le temps de décaper, de remettre en peinture, mais tout est de nouveau fonctionnel. Il y a juste un point qui n’est pas fonctionnel, c’est la cuisine, mais on a pris des partenariats avec des personnes externes pour faire un service de sandwiches et de choses comme ça. Ça ne va donc pas embêter les élèves puisqu’on a trouvé une solution d’alternative ", détaille Sandrine Spronck, directrice.

La rentrée s’est donc bien passée, mais il y a quand même un petit bémol. Une petite diminution du nombre d’élèves. Une vingtaine en moins, et c’est peut-être dû aux difficultés pratiques rencontrées l’an dernier par suite des inondations. Une diminution qui a aussi un effet sur les enseignants et l’organisation : " On a beaucoup d’inscriptions, donc on est globalement très content, maintenant on a effectivement des élèves qui ne se sont pas réinscrits. Ça nous fait donc une rentrée mitigée à ce niveau. Tout cela fait qu’on doit chercher moins de profs, mais on a aussi des profs qui doivent retrouver de l’emploi ailleurs. Et puis si on a moins de personnel, c’est moins facile d’organiser les horaires. Ça ne facilite pas nécessairement notre tâche ", explique la directrice.

Avant de clôturer le compte des élèves, il faudra toutefois encore attendre un peu. Certains élèves recalés en deuxième session pourraient encore s’inscrire dans les prochains jours.

Articles recommandés pour vous