Belgique

Reprise progressive des activités culturelles, ce que propose le ministre Frank Vandenbroucke

© © Tous droits réservés

28 déc. 2021 à 13:09 - mise à jour 28 déc. 2021 à 15:35Temps de lecture2 min
Par Fabrice Gerard

Le ministre fédéral de la santé Frank Vandenbroucke a reçu une large délégation de la culture, des cinémas et du secteur événementiel. Dans un communiqué, il a souligné la motivation des dernières décisions du Comité de concertation, et notamment les différentes incertitudes auxquelles le Comité de concertation était confronté : la question de savoir quel serait l'impact d'Omicron sur l'évolution des infections et la mesure dans laquelle les contaminations par Omicron pourraient entraîner une nouvelle charge lourde pour notre système de soins de santé. 

Néanmoins, il a également fait preuve de compréhension à l'égard de la réaction du secteur culturel, pour qui une nouvelle fermeture est un coup dur. Il a aussi reconnu les efforts consentis par le secteur culturel jusqu'à présent pour travailler dans des conditions optimales de sécurité. Ces efforts constituent une base sur laquelle on peut continuer à travailler.  A l’avenir, le fait que le secteur peut aussi travailler en toute sécurité devra aussi être renforcé dans la communication.

Extrait de notre 19h30 du mardi 28 décembre :

Fermeture des lieux culturels / décision suspensive du conseil dEtat

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Proposition de reprise progressive des activités culturelles si l'épidémie le permet

A condition que l'épidémie s'avère maîtrisable et qu'il ne faille pas s'attendre à un engorgement du système de soins, le ministre Vandenbroucke proposera au Comité de concertation de décider à très court terme d'un socle minimum pour les activités et événements culturels avec un public assis qui se déroulent à l'intérieur (comme dans les théâtres, les salles de concert, les salles des centres culturels, les cinémas), et d'un plan par étapes qui part de ce socle. Un plan par étapes doit donner au secteur une réelle perspective vers une véritable réouverture pour l’ensemble du secteur, lui permettant de jouer son rôle crucial dans notre société.

Une base minimale et un plan par étapes doivent reposer sur quatre piliers : une utilisation proportionnelle de la capacité disponible, l’utilisation de la ventilation, des masques buccaux et le CST. En parallèle, il faut réfléchir à ce que cela implique pour les mesures de soutien qui doivent être prises.

À court terme, ce plan par étapes doit offrir une perspective pour les activités assises. À moyen terme, un plan par étapes devra également créer des perspectives pour la gamme plus large d'activités, dont les activités debout.

Le ministre Vandenbroucke a proposé à la délégation du secteur culturel de se réunir à nouveau le mardi 4 janvier. Dans les jours qui suivent, lorsque la situation épidémiologique le permettra et en vue de créer des perspectives réelles, le Comité de Concertation pourra ainsi prendre de nouvelles décisions.

Sur le même sujet

Fermeture des théâtres et cinémas: Annelies Verlinden envisage de faire marche arrière

Fermeture des cinémas et théâtres : les actions en justice sont maintenues, après une première victoire au Conseil d'État

Articles recommandés pour vous