RER : la bifurcation Ottignies Louvain-la-Neuve passe enfin à quatre voies

Bifurcation de la ligne 161 (Namur-Bruxelles) vers Louvain-la-Neuve. La pose des 3e et 4e voies pour le tronçon Ottignies Louvain-la Neuve est en cours. Un pas de plus dans l’énorme chantier RER.

© jch-RTBF

08 sept. 2021 à 16:54Temps de lecture1 min
Par Jean-Claude Hennuy

Le chantier du RER progresse.
Depuis peu, il concerne un nouveau tronçon : celui qui relie Ottignies à Louvain-la-Neuve. Des ouvriers y installent les deux voies supplémentaires en vue du Réseau express régional tant attendu. Un réseau qui évolue par étapes.

Connecté à la ligne 161 Namur-Bruxelles, ce tronçon passe de deux à quatre voies afin d’améliorer la mobilité des navetteurs, étudiants, et autres habitants de la cité néo-louvaniste.

"Nous avons mis plusieurs tonnes de ballast. Et nous avons posé deux kilomètres de (nouvelles) voies", explique Jessica Nibelle, porte-parole d’Infrabel, le gestionnaire de la voie ferrée. "Il faut au total poser 2,5 km de voies dans chaque sens. Ces nouvelles voies sont posées sur environ 8000 traverses en béton. On a aussi travaillé sur la caténaire. Il faut aussi aménager la signalisation".
La mise en service des 4 voies entre Louvain-la-Neuve et Ottignies est prévue en 2023.
Par ailleurs, la SNCB a introduit une demande de permis d’urbanisme pour construire une toute nouvelle gare à Ottignies ! Le chantier devrait durer plusieurs années et coûter plus de 83 millions d’euros.
 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous