Le fantôme de la radio

Retour sur la "Bruxellisation" de 1969

Le Fantôme dela Radio

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Replongez au coeur de l’histoire des batailles citoyennes autour de ce que l’on a nommé la "Bruxellisation" ou la défiguration de Bruxelles par les promoteurs immobiliers et des autorités publiques très complaisantes.

Pendant l’été 1969, les habitants des Marolles, quartier populaire de Bruxelles-Ville, se rebellent contre la décision de raser une partie de leur quartier, afin de construire une annexe du Palais de Justice.

Très attachés à leur mode de vie, à la communauté qu’ils forment tous ensemble, les Marolliens se mobilisent et font de la résistance. Déterminés à sauver leur habitat, ils s’organisent en comités de quartier pour s’opposer à la destruction et l’expropriation.

Cette lutte a priori inégale contre les autorités et promoteurs immobiliers alerte les médias et l’opinion publique. Sous la pression, le projet d’extension du Palais de Justice est finalement abandonné.

Si les Marolliens remportent cette bataille, bien d’autres luttes seront perdues à Bruxelles. Notamment dans le quartier Nord et le quartier Schuman où l’habitat sera progressivement et impitoyablement détruit, malgré la mobilisation des habitants.

 Le Fantôme de la Radio, de 18h15 à 19h sur la Première.

Le quartier des Marolles à Bruxelles, en 1969.
Le quartier des Marolles à Bruxelles, en 1969. © Belga

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous