RTBFPasser au contenu
Rechercher

Moteurs MotoGP

Rétro : Livio Loi en 2015 à Indianapolis, un coup de poker surprise et génial

Livio Loi empoche sa 1ère victoire après un scénario fou sur le circuit d'Indianapolis

Moto 3 - GP Etats-Unis 2015

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dimanche 9 août 2015. Indianapolis Motor Speedway. Course de Moto3. Un gamin belge de 18 ans, Livio Loi, parti en fond de grille, va s'imposer grâce à une stratégie osée... qui s'avèrera payante.

--------------------
LIRE AUSSI : Votre catalogue vidéo à la demande des archives sportives de la RTBF
--------------------

Quelques minutes avant le départ de la course Moto3, la pluie recouvre le tracé. Les pilotes chaussent des gommes en fonction... sauf quelques uns qui se trouvent en fond de grille et vont s'élancer volontairement avec des pneus pour piste sèche. C'est le cas de Livio Loi, jeune pilote belge âgé de 18 ans seulement. La stratégie est osée, mais le coup de poker est très intelligent.

Loi s'élance correctement à l'assaut des 23 tours de la course et voit de très nombreux pilotes entrer dans la pitlane à la fin du premier tour. La projection imaginée avec son team prend forme, il est déjà huitième à la fin du premier tour. Il analyse les choses calmement... puis choisit d'enfoncer le clou, se rendant compte que l'adhérence de ses pneus s'améliore. Il réalise deux meilleurs tours consécutifs et s'installe, l'air de ne pas y toucher, au premier rang à vingt tours de l'arrivée. Son dauphin rentre alors au stand... Loi possède pratiquement 20 secondes d'avance sur le deuxième.

Imaginez comme ça doit bouillir sous le casque du pilote originaire d'Hasselt. Il va toutefois faire preuve d'une belle maturité et d'un excellent sang froid. Sans le savoir, il a également une grande chance : les gros bras de la discipline sont piégés dans l'aventure et les pilotes qui complètent le podium, John McPhee et Phillipp Oettl, n'alignent pas des meilleurs chronos que le Belge.

Le festival du bolide numéro 11 peut se poursuivre : Livio Loi aligne les bons tours, avec maitrise et assurance, et ne prend pas de risques inconsidérés en dépassant des attardés. Mieux, le pilote Honda laisse même passer certains pilotes désireux de remonter au classement. Les quatre derniers tours sont stressants car la pluie refait son apparition et que le leader se retrouve mêlé à deux grappes de pilotes.

Mais le succès ne peut plus lui échapper. Loi décroche sa toute première victoire (sa seule jusqu'ici), c'est aussi le premier sacre belge en Moto3. Fait assez rare : le top 3 de la course - Loi, McPhee et Oettil - n'était jamais monté sur un podium jusque-là.

Articles recommandés pour vous