RTBFPasser au contenu
Rechercher

Patrimoine

Rétro sur l'Empire dans une expo du musée gallo-romain de Tongres à travers les photos d'Alfred Seiland

Temple de Garni, Arménie.
27 juin 2022 à 11:03Temps de lecture1 min
Par Aurélien David

Pendant 15 ans, Alfred Seiland photographie toutes sortes de vestiges de l’Empire romain : temples, aqueducs, murs d’enceintes, canaux, tombes… Avec "Imperium Romanum", le musée gallo-romain de Tongres expose son travail jusqu’au 15 janvier 2023.

En l’an 476, l’ultime empereur romain est destitué. De facto, on pourrait penser que l’Empire a disparu. Erratum ! Alfred Seiland l’a fait revivre : depuis 15 ans, le photographe autrichien immortalise ses vestiges dans tous ses anciens territoires, en Tunisie, en Arménie, en Syrie, en Belgique, à Rome bien sûr, en France, en Allemagne, etc.

Même aux Etats-Unis… Pas de quiproquo : a priori, nul vestige romain ici, mais un "Caesars Palace" de Las Vegas, fac-similé d’un édifice romain dont le décorum, le faste, les colonnes, les voûtes et le plafond rappellent l’architecture.

Les amateurs de cette période pourront le constater de visu : le musée gallo-romain de Tongres propose le nec plus ultra de ces 15 années d’exploration : 150 de ces clichés sont exposés pour offrir une odyssée photographique dans l’antiquité. Un travail "fascinant", dixit Patrick Dewael, bourgmestre de la ville de Tongres (Atuatuca Tungrorum en bon latin).

Quidam profitant de l’ombre sur les berges du Grad. A l’arrière-plan, le pont du Grad, ex-aqueduc romain, le plus haut et le mieux conservé de l’époque.
Plateau du feuilleton télévisé "Rome", aux Studios Cinecittà, à Rome.
Aqueduc de Zaghouan à Mohammédia, Tunisie.

Chaque photo est accompagnée d’informations sur la culture et l’histoire romaines. Elles dressent pour le visiteur le curriculum vitæ de l’Empire à travers ses grands événements et la vie quotidienne des différents peuples gouvernés.

In fine, l’exposition "Imperium Romanum" propose des reportages vidéo qui montrent l’artiste en plein travail. Le visiteur sera également invité à réfléchir à l’importance du patrimoine. Idem pour les familles avec enfants, grâce à une visite audio conçue pour les plus jeunes.

 

L’exposition est inscrite à l’agenda jusqu’au 15 janvier 2023. Toutes les infos sont à retrouver sur le site du musée gallo-romain de Tongres.

Sur le même sujet

Perles d'eau : sur les traces de l'eau des Romains

Perles d'été

Articles recommandés pour vous