RTBFPasser au contenu
Rechercher

Viva +

Rita Mitsouko, politiquement barjo

Les Rita Mitsouko.
09 juin 2022 à 12:57Temps de lecture4 min
Par Viva+

Le 4 mars 1987, Jean-Louis Sbille accueille sur le plateau de l’émission " Cargo de nuit " le couple volontiers provocateur, les Rita Mitsouko. Le duo formé de la chanteuse, danseuse et musicienne, Catherine Ringer et du musicien très chevronné mais un brin loufoque, Fred Chichin a apporté un nouveau souffle sur le rock français. Un soupçon d’insolence, une pincée d’insoumission et une énergie débordante, les Rita Mitsouko ont le don de séduire mais aussi de surprendre le public et ce depuis le début de l’aventure, la sortie en 85 d’un album éponyme qui comportait le titre qui les a véritablement propulsés au-devant de la scène rock, " Marcia Baïla ". Cette chanson est un hommage au mannequin et danseuse américaine d’origine argentine Marcia Moretto décédée très jeune d’un cancer et qui à l’instar du duo d’auteurs, compositeurs et interprètes a réalisé sa petite révolution en chorégraphiant les défilés de mode. Catherine et Fred sont mis sur le grill par un Jean-Louis Sbille qui après avoir évoqué tout le travail de promotion d’un album, en vient à parler de Stéphanie de Monaco.

Envie de plus d’archives : www.auvio.be/sonuma

Retro Printemps de Bourges
16th Festival des Vieilles Charrues.French band les Rita Mitsouko performing live.
Music festival Eurockeennes de Belfort 2007.French band Les Rita Mitsouko performing live

Rita Mitsouko composé de Catherine Ringer et de Frédéric Chichin, le duo d’auteurs, compositeurs, interprètes et musiciens s’est formé en 1979, après avoir participé à une comédie musicale " Flash rouge " sur la scène d’un petit théâtre de la banlieue parisienne. Entre Cath et Fred, le courant passe. Ils sont sur la même longueur d’onde. Catherine Ringer qui a grandi dans un univers artistique connaît la musique. Peu préoccupée par ses études, elle s’est très tôt dirigée vers le théâtre, la musique, le chant et la danse. Fred Chichin, artiste saltimbanque est un musicien chevronné, émérite. Bref, pas question de patienter plus longtemps. Ces deux-là sont faits pour réaliser un bout de chemin artistique ensemble. Artistique mais pas que. Ils ne tardent pas  à former un couple à la ville. Ils composent ensemble des morceaux et s’en donnent à cœur joie dans les cabarets et bars de Paris. En 1980, quand ils sont sollicités pour une prestation sur la scène du Gibus, ils adoptent pour la première fois le nom de Rita Mitsouko. Le duo n’a peur de rien. Il se déchaîne sur scène même si le public ne répond pas par la même énergie dans ses applaudissements. Qu’importe, Cath et Fred restent fidèles au style qu’ils ont choisi. Et ils ont raison puisque leur insoumission va finir par payer. En 1985, ils sortent un premier album avec le titre qui va les révéler, " Marcia Baïla ", en hommage à la danseuse et professeur de danse de Catherine, Marcia Moretto qui vient de succomber à un cancer. La chanson connaît un succès retentissant et les Rita Mitsouko deviennent des stars en France mais aussi aux Etats-Unis et au Japon. L’année suivante, les deux compères remettent le couvert avec l’opus " The No Comprendo " qui va asseoir la popularité des Rita Mitsouko. Les titres " Andy ", " Les histoires d’A " ou encore " C’est comme ça " confèrent aux deux lascars insolents et iconoclastes autant dans leurs textes que dans leurs prestations sur scène, une réputation internationale. Aux States, ils sont adulés. Les Américains adorent ces Frenchies complètement déjantés. Avant l’enregistrement de l’album suivant, Catherine Ringer s’offre une parenthèse un peu plus tendre, plus slow avec Marc Lavoine. Les artistes se hissent en bonne position dans les hits parades avec " Qu’est-ce que t’es belle ". 1988, l’album " Marc et Robert " ne connaît pas la même veine que les deux précédents. Le public est moins enthousiaste pour ce qui est pourtant d’une grande qualité d’écriture. On ne peut faire mouche à chaque fois. Seul le titre " Le petit train " qui fait référence à la déportation s’impose dans les stations radio.

Au revoir, Fred

Après l’échec de leur dernier album, les Rita Mitsouko décident de prendre le temps avant de sortir le suivant. Pour faire patienter les fans, ils enregistrent une compilation de leurs grands tubes qu’ils revisitent avec des DJ’s. La compil paraît sou le nom de " Re ". 1993 est synonyme pour le duo d’un nouveau disque, l’album " Système D ". L’opus qui contient un duo avec Iggy pop sort de l’ombre grâce aux singles " Y’a d’la haine " et " Get up older ". Toutefois, Cath et Fred entament une tournée dans toute la France. Arrive 1996 et la publication d’un album live " Acoustique " avec un nouveau duo en compagnie du rappeur Doc Gyneco. Et oui, les Rita Mitsouko ont choisi l’éclectisme. Ils se prêtent à toutes les expériences. A ce propos, Catherine Ringer prête sa voix inimitable à un tour de chant avec l’accordéoniste Richard Galliano. En 2000, l’album " Cool Frénésie " surfe davantage sur la nouvelle vague avec une dominante électronique. Si ce nouvel opus se veut plus sage, il ne déçoit pas les fans des deux artistes qui en demandent et en redemandent. Pour assouvir les envies du public, le duo sort " Bestov ", une compilation assortie également d’un DVD parce que Rita Mitsouko, c’est le son mais aussi et surtout l’image. " La femme trombone ", sixième album studio paraît en 2002 mais donne lieu deux ans plus tard à un enregistrement live avec l’orchestre Lamoureux, une formation symphonique. Le succès est toujours au rendez-vous mais le 28 novembre 2007, Fred Chichin décède, emporté par un cancer foudroyant diagnostiqué deux mois auparavant. Après le décès de son compagnon, c'est la tristesse pour Catherine Ringer qui chante les Rita Mitsouko and More sur les scènes d’Europe. En 2011, l’artiste bien décidée de chanter en solo publie l’album " Ring N’Roll ". Elle y interprète " Vive l’amour ", " J’fais que penser à mon amoureux " mais pas dans un ton larmoyant, au contraire. Sa voix est toujours empreinte d’enthousiasme et d’entrain. Life goes on !

Sur le même sujet

Le Micro-Terroir de Freddy Tougaux, sur le King Elvis Presley !

Le Grand Cactus

Le Rideau de Bruxelles éclaire le théâtre d’Ascanio Celestini

L'info culturelle

Articles recommandés pour vous