RTBFPasser au contenu
Rechercher

Alors on change !

Rob Hopkins : "Le changement climatique est une opportunité historique de tout réinventer"

"Face à l’urgence climatique et écologique, nous devons tout réinventer parce que notre économie, notre système éducatif, énergétique ou encore alimentaire sont loin d’être ce qu’ils devraient. Et on ne peut pas construire ce qu’on ne peut imaginer."

Rob Hopkins est écrivain britannique et militant écologiste. En 2007, il a lancé le mouvement international des villes en transition. 15 ans plus tard et face aux conséquences de plus en plus visibles du changement climatique, il s’inquiète de constater le manque d’imagination pour inventer un futur plus brillant pour l’humanité : "Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour renforcer et construire notre capacité à tout imaginer différemment, parce que c’est ce que la science exige de nous !"

Aussi terrifiant qu’il puisse paraître, le changement climatique est en réalité "une opportunité historique de tout réinventer" selon Rob Hopkins. "L’imagination peut absolument sauver le monde. Mais l’imagination sans action est juste une sorte de rêve. Et l’action sans imagination est en quelque sorte inutile. Nous devons donc allier les deux !"

L’écologie ne rime pas avec "avoir moins"

Dans l’esprit de beaucoup de monde, les discours écologistes se résument à dire qu’il faut avoir moins de tout, et donc avoir moins de plaisirs. Mais selon l’initiateur du Mouvement des villes en transition, il n’y a pas de raison à cela. "Je rejette vraiment cette idée. Nous savons tous, au plus profond de nous, que ça ne peut pas continuer ainsi et que nous devons de toute façon tout réinventer. Alors pourquoi ne pas voir ça comme une énorme et passionnante opportunité où toutes les cartes seraient rebattues et réinventées ? "

L’écologiste l’affirme même : si la transition se fait avec succès, nous pourrions tous être agréablement surpris par les possibilités nouvelles qui en découleront. "Ce sera un monde avec plus de liens sociaux. Un monde plus beau avec un air plus pur, plus de convivialité et de connexion à l’autre, plus de superbes opportunités d’entreprendre. Nous devons repenser la transition en termes de gains plutôt que comme des restrictions."

Alors on change

Inondations : mieux préparer l'avenir

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Aura-t-on moins d’eau dans un climat plus chaud ?

Alors on change !

Comment limiter les dégâts causés par les inondations ? En aménageant des espaces inondables !

Alors on change !

Articles recommandés pour vous