Diables Rouges

Roberto Martinez brouille les cartes, Amadou Onana saisit sa chance : 5 enseignements après Pays-Bas - Belgique

Pays-Bas - Belgique : 25 septembre 2022 (1-0)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Diables Rouges : l'équipe belge face aux Pays-Bas
Diables Rouges : l'équipe belge face aux Pays-Bas © Tous droits réservés

Les Diables Rouges se sont inclinés face aux Pays-Bas (1-0) lors de la dernière journée de Ligue des Nations. Virgil van Dijk a planté l’unique but du soir. La Belgique, qui devait s'imposer avec trois buts d'écart pour terminer à la première place du groupe, ne disputera pas le Final Four.

Une rencontre au sujet de laquelle on peut tirer quelques enseignements. En voici cinq.

Roberto Martinez brouille les cartes

Le petit jeu habituel d’une grande partie des suiveurs des Diables Rouges (demandez à Hein Vanhaezebrouck son avis), c’est essayer de comprendre toutes les décisions du sélectionneur Roberto Martinez. Ce dimanche soir, il a compliqué notre tâche. Leander Dendoncker en tribune alors qu’on l’imaginait potentiellement sur le terrain au coup d’envoi, Thomas Meunier et Timothy Castagne, toujours précieux malgré sa carte jaune tôt dans le match, titularisés ensemble alors que c’est rarement le cas, une deuxième titularisation pour Zeno Debast : Martinez, remplacé par Thierry Henry suite à son exclusion face au pays de Galles, a sorti quelques surprises de son chapeau.

Peu utilisés, certains doivent se poser pas mal de questions. A commencer par Wout Faes, Arthur Theate, Dodi Lukebakio (auteur d’une bicyclette géniale) ou Alexis Saelemaekers par exemple.

Amadou Onana frappe à la porte

Parmi ceux qui ont marqué des points durant ce rassemblement, on peut clairement pointer Amadou Onana. L’ancien médian lillois, dorénavant chez les Toffees d’Everton, a débuté face aux Néerlandais. Une deuxième cap… face à la même équipe. Une preuve de confiance quand on sait qu’il s’agissait de l’adversaire le plus redoutable dans ce groupe A. Le Belge s’est illustré dès la 4e minute : son service pour Eden Hazard est précis, mais le capitaine catapulte le cuir dans les tribunes.

Accrocheur dans les duels, auteur d’un superbe tacle défensif en tant que dernier homme à la 63e minute, Onana a failli être le libérateur de tout un pays. Son envoi à la 67e est dévié par le portier Remko Pasveer, le tournant du match sans doute. Comparaison n’est pas spécialement raison, mais il a été meilleur que Youri Tielemans face aux Gallois.

Axel Witsel répond toujours présent

Bien dans ses baskets face aux Gallois, Axel Witsel a remis le couvert face aux Néerlandais. Son rôle de pare-choc de la défense lui va comme un gant, même s’il preste à un très bon niveau à l’Atletico de Madrid en tant que défenseur central. L’ancien du Standard est un modèle de régularité, exactement ce que notre équipe nationale recherche à l’heure d’y intégrer des éléments moins expérimentés.

Eden Hazard, deux mois pour confirmer

Une heure jeudi, une heure dimanche… Comme attendu, le capitaine des Diables Rouges a reçu une bonne dose de temps de jeu durant ce rassemblement du mois de septembre. Quelques accélérations, des occasions, un sourire qui revient petit à petit, mais pas encore de but ou de passe décisive. Il ne redeviendra plus jamais l’Eden de Chelsea, mais il lui reste sept grosses semaines pour poursuivre sur cette voie : gratter un maximum de temps de jeu au Real Madrid afin d’apporter sa pierre à l’édifice belge lors du Mondial au Qatar.

L’inquiétude persiste

Hormis une victoire plantureuse face à la Pologne, les Diables Rouges ont éprouvé des difficultés dans cette Nations League. On fait moins peur à l’adversaire, notre confiance en nous s’amenuise quelque peu, nos victoires sont moins éclatantes. Ca peut paraitre anecdotique, mais il fallait remonter à la demi-finale du Mondial 2018, perdue 1-0 face à la France, pour trouver trace d'une rencontre dans laquelle les Diables se sont inclinés sans trouver le chemin des filets.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous