Diables Rouges

Roberto Martinez : "Cela m’ennuie qu’on remette en question l’attitude et la motivation des joueurs"

Roberto Martinez

© Tous droits réservés

07 juin 2022 à 12:51 - mise à jour 07 juin 2022 à 12:51Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda

Roberto Martinez est revenu à froid sur la défaite 4-1 des Diables rouges face aux Pays-Bas ce mardi en conférence de presse à la veille du duel entre la Belgique et la Pologne. Le sélectionneur n’a pas digéré toutes les critiques émises à l’encontre de son équipe, notamment en ce qui concerne l’implication de certains joueurs.

"J’accepte certaines critiques et c’est normal que personne ne soit content après une défaite pareille. Par contre, je pense qu’on ne devrait pas remettre en question l’attitude des joueurs qui veulent tout donner pour leur équipe nationale. Cela m’ennuie vraiment. On ne peut pas remettre en question l’engagement de cette équipe. Cela fait 6 ans que je suis là. Les joueurs qui ne sont pas montrés impliqués lors des rassemblements ne faisaient pas partie des sélections suivantes. Cela fait mal de voir qu’on n’apprécie pas le fait que les joueurs qui sont ici sont engagés dans ce qu’ils font", a notamment déclaré Martinez ce mardi.

Le coach espagnol a notamment voulu appuyer ses propos par des données statistiques récoltées par son staff. "On a regardé les statistiques physiques. On a couvert une plus longue distance que nos adversaires, on a effectué plus de sprints, on a effectué plus de courses à haute intensité. Physiquement, notre prestation était plus importante que celle des Pays-Bas. Quand j’entends que l’équipe n’était pas impliquée ou qu’il n’y avait pas d’envie, je pense que les données physiques vous donnent une réponse claire", a-t-il revendiqué.

"Il ne faut pas être un scientifique pour comprendre que nous n’étions pas à niveau défensivement"

Belgique - Pays-Bas : 03 juin 2022 (1-4)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Avant de mettre les points sur les 'i' sur la question de l’engagement de ses joueurs, Martinez a reconnu les difficultés rencontrées par son équipe.

"Je suis satisfait des 25 premières minutes du match. Ensuite, nous n’avons pas eu l’intensité défensive que nous attendions quand nous n’étions pas en possession de balle. Je pense que ce serait injuste de critiquer les défenseurs. Dans le football moderne, on ne défend pas à 3, 4 ou 5 joueurs mais avec 11 joueurs.

En deuxième mi-temps, sur 15 minutes, les mailles se sont élargies et on a encaissé 3 buts sur 3 actions. Les Pays-Bas ont attaqué quatre fois en deuxième période et ça a fait mouche. Il ne faut pas être scientifique pour comprendre que nous n’étions pas à niveau défensivement", a déclaré Martinez qui sera désormais concentré sur la réaction des Diables. "C’est ce à quoi je serai le plus attentif", a-t-il ajouté.

"Les changements ne seront pas une conséquence de la défaite contre les Pays-Bas"

Roberto Martinez
Roberto Martinez © Tous droits réservés

Plutôt sur la défensive durant cette conférence de presse, le sélectionneur national a ensuite rappelé que ces matches vont lui servir pour lui donner des indications en vue de la Coupe du monde.

"Il y a certainement des aspects de notre jeu qu’on doit corriger mais aussi d’autres qu’on doit mettre en lumière. Il y avait aussi des choses à tester en vue de prendre une décision pour ma sélection pour le Mondial […] Il y aura des changements, on va essayer d’autres choses mais ce n’est pas une conséquence de la défaite face aux Pays-Bas. L’équipe doit encore être testée. Après le match contre la Pologne, il y aura plus d’opportunités pour les jeunes."

Sur le même sujet

Youri Tielemans : "Ma saison dernière a été meilleure que celle-ci"

Football

Articles recommandés pour vous