Regions Namur

Rochefort : un an après les inondations un mur anti crue est en reconstruction à Jemelle

Les travaux de consolidation des berges de la Lomme ont commencé

© Serge Otthiers

12 juil. 2022 à 15:53Temps de lecture1 min
Par Serge Otthiers

A Jemelle les dégâts des inondations sont encore bien visibles à la confluence de la Wamme et de la Lomme. A cet endroit, en juillet dernier, le mur de 200 mètres sur les berges de la Lomme avait cédé en plusieurs endroits face à la violence des débordements. " Les premières traces de ce mur remontent à 1890, 1895 " nous explique Yvon Herman, échevin des travaux à Rochefort. " À l’époque il y avait beaucoup de bistrots à Jemelle et comme il n’y avait pas de protection le long de la rivière on voulait éviter que des personnes qui avaient trop bu ne tombent dans la Lomme. Ce mur a donc deux fonctions, sécuriser la voirie et éviter les crues. " Consolidé dans les années 1980, il a donc fait son office pendant plus d’un siècle jusqu’en juillet dernier.

Extrait du JT du 13 juillet :

Les dégâts encore bien visibles sur le pont de la Wamme
Les dégâts encore bien visibles sur le pont de la Wamme Serge Otthiers

Semblable mais bien plus résistant

Les " trous " avaient été comblés jusqu’ici provisoirement par des petits murets en béton. La réparation définitive vient de démarrer. Grâce à l’aide de la Région Wallonne. " Ils sont allés rechercher l’assise de l’ancien mur " explique Yvon Herman. " Ils ont remonté un voile anti crue en béton armé, sur lequel on va remettre un parement en pierres ". Ce qui fait que le nouveau mûr conservera un aspect identique à l’ancien. Tout le mur sera refait, même les parties qui ont résisté aux inondations.

Les murs des maisons de long de la Lomme sont encore humides un an après les inondations.
Les murs des maisons de long de la Lomme sont encore humides un an après les inondations. Serge Otthiers

D’autres travaux à réaliser dans le quartier

Les expertises postinondations ont aussi permis de découvrir rue de la Lomme des soucis de réseau d’égouttage. Des travaux sont déjà prévus pour le remplacer dans le courant de l’année prochaine. " Ce sont des canalisations qui ont pratiquement 70 ans, lorsque l’on remplacera le mur, une partie va tomber. On va donc en profiter pour les remplacer " précise l’échevin. De même, un dossier de subsides a été introduit à la région pour la réalisation de trottoirs plus larges lors de la rénovation de la voirie en surface. Rochefort attend un feu vert pour la fin de l’année. Les travaux pourraient démarrer à l’été 2023.

Sur le même sujet

Inondations de juillet 2021 : L'opposition fustige la lenteur des études, Verlinden insiste sur la qualité du travail

Politique

Inondations, un an après : revivez notre édition spéciale du Journal Télévisé

Inondations 2021

Articles recommandés pour vous