Rod Stewart et son fils ont plaidé coupables

Rod et Sean Stewart

© Bauer-Griffin/GC Images

20 déc. 2021 à 10:21 - mise à jour 20 déc. 2021 à 13:02Temps de lecture1 min
Par Classic 21
Le père et son fils ont finalement plaidé coupables lors d’un procès autour d’une altercation avec un agent de sécurité dans un hôtel de Floride en 2019.

Le musicien et son fils, Sean, ont plaidé coupables mais n’encourront pas la prison, ne paieront pas d’amende et ne seront pas en probation. Le juge a suspendu le jugement, ce qui signifie que les deux hommes n’ont pas été formellement condamnés.

L’avocat de Rod Stewart, Guy Fronstin, a déclaré que le chanteur avait plaidé coupable pour "éviter une procédure très médiatisée qui causerait des ennuis et une lourdeur inutile pour le tribunal et le public" [via BBC News].

Petit rappel des faits, en février 2020, Rod Stewart et son fils aîné Sean, avaient déjà dû répondre de leurs actes devant le Palm Beach County Criminal Justice Complex.

Selon un rapport de police obtenu par People, le 1er janvier 2020, Rod Stewart et son groupe auraient voulu faire entrer leurs enfants dans une zone prévue à cet effet dans un complexe hôtelier, mais s’étaient vus refuser l’entrée par le garde de sécurité Jessie Dixon.

Rod Stewart aurait alors "haussé le ton, fait un esclandre, et refusé de quitter les lieux, comme le lui demandait Jessie Dixon", selon ce même procès-verbal, les deux hommes "finissant nez à nez".

Des témoins avaient confié à la Police que Sean Stewart avait alors poussé le garde pendant que Rod Stewart le frappait dans les côtes. Une vidéo prise par une caméra de surveillance montre que les Stewart ont été les "premiers agresseurs".

La Police rapportait ensuite qu’après l’altercation, Rod Stewart s’était excusé pour son comportement lors de l’incident. Mais Jessie Dixon ne comptait pas en rester là.

Il a tenu parole puisque père et fils auraient dû se représenter devant la Cour le 25 janvier prochain. Plusieurs accords avaient déjà été tentés en vain, et l’audience avait été postposée par la pandémie. Les Stewart étaient passibles d’un an de prison maximum.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Double Shot : Sailing

Double Shot

Articles recommandés pour vous