RTBFPasser au contenu
Rechercher

Anderlecht

Romelu Lukaku, invité exclusif de la Tribune : "Tout ce que je fais à l'Inter, je l'ai appris à Anderlecht"

Romelu Lukaku sous la vareuse anderlechtoise.
05 mai 2021 à 13:00Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick

Sur son petit nuage depuis son titre avec l'Inter, Romelu Lukaku assiste, de loin, aux péripéties de son ancien club, Anderlecht. Des Mauves qui sont en plein renouveau (après un début de saison chaotique) pour le plus grand bonheur de Big Rom', qui n'oublie pas d'où il vient. 

"Si j'ai regardé Bruges-Anderlecht ? Oui, la 2e mi-temps. C'est dommage qu'ils n'aient pas pris les trois points. Ils ont fait un bon match, ils auraient pu gagner. C'est une équipe qui est encore assez jeune et qui peut encore progresser. Sur ces trois dernières semaines, ils ont bien progressé dans des matches décisifs. Ils vont faire des bons play-offs et l'année prochaine on va voir une équipe qui sera prête pour se battre pour le titre."

Alors, les Bruxellois peuvent-ils déjà viser la consécration suprême la saison prochaine ? "Les joueurs commencent à comprendre les consignes tactiques de Vincent Kompany parce qu'au début c'était un peu compliqué pour eux. Mais au fur et à mesure, les joueurs grandissent et parviennent à comprendre les consignes offensives et défensives du coach. Après, il reste ce problème d'efficacité. Ce sont des jeunes joueurs, avec l'expérience et les consignes de Kompany, ça va aller mieux."

►►► À lire aussi : Romelu Lukaku, invité de la Tribune : "Champion oui, mais je suis déjà focalisé sur l'Euro"

"J'ai hâte de revoir Marco Kana"

Et qu'en est-il de ces jeunes Anderlechtois ? Quel est, selon Big Rom, celui avec le plus de potentiel : "J'aime beaucoup Nmecha qui est très complet. J'aime bien Ait El Hadj qui m'impressionne beaucoup, c'est le genre de joueur qu'on a tous vu à Neerpede. Verschaeren et Sambi, évidemment. J'aimerais bien voir le retour de Marco Kana qui, je pense, sera très important dans le futur" explique-t-il.

Pour finir, Lukaku s'est finalement épanché sur son dernier titre avec les Mauves en 2010 : "C'était un bon moment de gagner le titre à Bruges. Vous connaissez la rivalité entre les deux clubs. Je dois tout à Anderlecht, maintenant je suis à l'Inter mais tout ce que je fais ici, je l'ai appris à Anderlecht." conclut-il.

Articles recommandés pour vous