RTBFPasser au contenu
Rechercher

Diables Rouges

Romelu Lukaku se confie après son retour à l’Inter : "J’ai de la colère en moi après la saison dernière"

10 août 2022 à 14:15Temps de lecture3 min
Par Thomas Van der Linden

Dans un long entretien réalisé avec la chaîne TV Dazn, Romelu Lukaku s’est confié sur son retour à l’Inter Milan. Entre les émotions qu’il a vécues à Chelsea lors d’une saison compliquée et la différence entre l’Inter 2022-2023 et celle d’il y a deux saisons, le Belge parle sans langue de bois. Extraits.

Tout commence par une confidence : "Lautaro. On s’est parlé sur Instagram, j’avais changé de numéro. Et puis sur WhatsApp. Il est le premier à qui j’ai dit que j’allais revenir à l’Inter, puis Dimarco, Bastoni et les autres", explique Romelu Lukaku.

Voilà la preuve qu’il existe un lien très particulier entre le Diable et l’Argentin. Le duo, qui avait fait souffrir toutes les défenses d’Italie il y a deux saisons pour remporter le Scudetto, est maintenant réuni et Romelu détaille un peu plus sa relation avec Lautaro Martinez : "si on veut atteindre les objectifs de l’équipe, il faut tout faire mieux car les autres équipes sont devenues plus fortes. Ses qualités peuvent m’aider et mes qualités peuvent l’aider. Nous ne sommes pas des attaquants égoïstes, je sais quand c’est le jour de Lautaro et pas le mien, donc je l’aide. Nous voulons gagner, même les matchs d’entraînement, du coup on est toujours dans des équipes opposées parce qu’on veut être compétitifs, mais on sait qu’ensemble on peut faire la différence pour l’équipe."

Autre gros sujet (sensible) de cette interview à cœur ouvert, Romelu Lukaku est revenu sur les raisons de son départ mais aussi et surtout de son retour : "je suis parti car je voulais prendre cette revanche à Chelsea parce que, quand j’étais jeune, c’était mon équipe pendant 11 ans. J’ai eu l’opportunité d’y retourner et je pensais que j’allais avoir un rôle important, mais ce n’a jamais été le cas", explique le Belge. Avant de poursuivre, un peu amer : "Je pense qu’en un an, tout le monde a oublié les choses dont je suis capable sur le terrain. C’est une sorte de colère que j’ai à l’intérieur de moi."

Une colère que le Belge a aussi ressentie dans le vestiaire de l’Inter lors de son retour après avoir raté le Scudetto la saison passée. Un vestiaire dans lequel Lukaku a dû retrouver sa place, notamment auprès des patrons Marcelo Brozovic et Nicolo Barella : "Ils ne m’ont pas fait payer mon départ. Quand je suis revenu, j’ai juste dû chanter et payer un dîner pour toute l’équipe mais ça, c’est juste normal", raconte le Belge en rigolant.

 

En conclusion de cette longue interview, le nouveau numéro 99 de l’Inter adresse un message aux fans nerazzurri : "c’était mon destin de jouer pour l’Inter, comme pour Anderlecht et Chelsea. C’était ce que j’imaginais, l’Inter, Anderlecht et Everton m’ont donné l’opportunité de devenir le joueur que je suis. C’est grâce à l’amour des gens et des fans, pour moi et pour ma famille et je les en remercie. Je m’excuse aussi encore pour la façon dont je suis parti, mais je dois parler sur le terrain."

Un terrain que Romelu Lukaku et l’Inter vont retrouver samedi, à 20h45 sur la pelouse de Lecce. Le début de la reconquête du Scudetto pour Romelu et l’Inter.

Lukaku se prend la tête avec Zlatan Ibrahimovic

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

L’Inter s’en sort dans les dernières secondes à Lecce, Lukaku buteur

Serie A - Football

L’AC Milan passe à l’heure belge, l’Inter mise tout sur Lukaku, la Roma se met à rêver : la Serie A est de retour

Serie A - Football

Articles recommandés pour vous