Transmission

Ronald Van Spaendonck, Leolün Planchon et Michel Lysight, chemins multiples de Transmission

12 sept. 2022 à 12:16Temps de lecture2 min
Par Brigitte Mahaux et Paula Floch

Dans ce deuxième épisode de Transmission, c’est un musicien aguerri qui invite un talent en devenir.

Ce musicien, c’est le clarinettiste Ronald van Spaendonck qui, le regard malicieux, irradie d’une bonne humeur contagieuse. Il enseigne entre autres au Conservatoire Royal de Bruxelles, à Arts2 à Mons et à l’Ecole Normale de Musique de Paris, Alfred Cortot. Et pour cause, il a la présence des grands pédagogues, qui allient, à la rigueur, une bonne dose d’humanité.

C’est aussi un artiste à la carrière brillante. Il joue, entre autres, avec les nombreux orchestres de la BBC, les orchestres nationaux en France et le symphonique de Berlin. Il se produit en récitals et lors de concerts de musique de chambre notamment au Wigmore Hall et au Royal Albert Hall de Londres ainsi qu’à la philharmonie de Berlin, au Concertgebouw d’Amsterdam, à la philharmonie de Vienne et au Suntory Hall de Tokyo. Il est également essayeur chez "Buffet-Crampon", facteur de Clarinettes et les conseille dans l’évolution de l’instrument.

Ce grand nom de la clarinette a eu envie de nous faire découvrir, comme talent en devenir, Leolün Planchon, un de ses anciens étudiants, qui occupe actuellement le poste de coordinateur de l’orchestre du Conservatoire royal de Bruxelles

Jeune musicien passionné d’orchestre et de musique de chambre, Leolün Planchon a l’étoffe d’un soliste prometteur. C’est la conviction de Ronald Van Spaendonck qui continue à donner des conseils à son "disciple" aujourd’hui membre de l’Orchestre Symphonique Royal de la Force Aérienne Belge. Léolün est également le clarinettiste du quintette à vent EtCaetera, lauréat en 2021 du premier "Génération Classique". Quintette que nous recevrons prochainement dans Transmission.

Outre le respect mutuel, l’exigence professionnelle et une bonne dose d’humour, ces deux musiciens convergent autour d’une connaissance commune, source d’admiration et d’inspiration : le compositeur belge Michel Lysight qui a déjà écrit pour les deux artistes.

"Jamais deux sans trois", le duo invite Michel Lysight à rejoindre la discussion, et les chemins de la transmission se multiplient.

Le quintette EtCaetera sera au festival Musiq3 Brabant wallon, le dimanche 9 octobre à 15h00, Ferme de la Petite Cense à Perwez, dans un programme Ibert, Ligeti, Cambini, Bacri.

Articles recommandés pour vous