Mobilité

Rouler moins pour moins dépenser : quand prendre sa voiture devient un luxe

Rouler moins pour moins dépenser : quand prendre sa voiture devient un luxe.

© krisanapong detraphiphat

14 oct. 2022 à 08:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Les temps sont durs pour les automobilistes, avec des prix qui flambent, tant en concession qu'à la pompe. En réaction, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir économiser en réduisant leurs dépenses, à commencer par le carburant, selon l'Observatoire Cetelem de l'automobile 2023.

Budget moyen par an : 2.753 euros !

Les automobilistes du monde entier estiment que posséder une voiture aujourd'hui nécessite des sacrifices financiers (69%). En France, cela concerne même près des trois quarts des personnes interrogées (73%).

S'ils sont encore une majorité à considérer le prix d'achat d'une voiture comme raisonnable (61%), c'est le coût global de la voiture, à l'usage, qui pose problème pour 57% des répondants dans le monde. Et les choses ne sont pas près de s'arranger puisqu'une écrasante majorité (82%) considère ce coût en augmentation ces dernières années.

L'estimation moyenne du budget annuel alloué aux dépenses au quotidien, c'est-à-dire en rapport au carburant, à l'assurance et aux réparations diverses, s'élève à 2.753 euros.

Comment réduire les dépenses ?

Au niveau des sacrifices, 6 automobilistes sur 10 avouent avoir déjà renoncé à se déplacer en raison du coût que cela engendre. Pas question pour autant de délaisser leur voiture éternellement. C'est pourquoi ils sont aussi 60% à restreindre leurs dépenses. Cela concerne en premier le carburant, loin devant l'entretien, les frais de stationnement, l'assurance et les péages sur l'autoroute.

Pour économiser du carburant, 54% des personnes interrogées déclarent réduire leurs déplacements.

Ils sont également nombreux à comparer les prix (46%) ou à opter pour l'écoconduite (44%).

Pour les aider, les automobilistes aimeraient également être épaulés par les pouvoirs publics (bouclier tarifaire sur les prix des carburants, baisse des taxes et développement des transports publics) ou les constructeurs (offre de modèles plus sobres et moins chers).

L'Observatoire Cetelem de l'automobile 2023 a été réalisé en partenariat avec la société d’études et de conseil C-Ways. Les enquêtes sur le terrain ont été conduites par Harris Interactive, du 23 juin au 8 juillet 2022, dans 18 pays (Afrique du Sud, Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Chine, Espagne, États-Unis, France, Italie, Japon, Mexique, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni et Turquie) auprès de 16.600 personnes.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous