RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tendances Première

Roulez plus vert, roulez au CNG

09 oct. 2020 à 05:04 - mise à jour 09 oct. 2020 à 05:06Temps de lecture2 min
Par Christian Rousseau
Loading...

Si vous voulez penser à changer de véhicule, vous vous posez sûrement des questions à propos du carburant. Et pourquoi pas le gaz. Explications avec Robert Collard.

 

LPG et CNG

Il existe effectivement deux types de gaz :

- Le LPG ► Il s’agit d’un produit qui vient du raffinage du pétrole

- Le CNG ► C’est le gaz naturel. Celui-là même qui alimente nos installations de chauffage. Il s’agit d’un combustible fossile qui provient directement d’un gisement.

 

Les avantages du LPG

  1. Pas ou peu de pollution à la combustion : moins d’oxyde d’azote, moins de monoxyde de carbone, et pas de plomb, de benzène et quasiment aucun soufre. Bref pas de particules fines
  2. Son prix. Une moyenne de 50 cents le litre en Belgique. Un plein complet me coûte un peu moins de 25 euros pour 500 km.
  3. L’installation LPG était fiable, pas plus dangereuse que des véhicules non équipés et surtout on a affaire à un moteur qui s’encrasse beaucoup moins vite.

Cela dit, pour la plupart des véhicules, le LPG doit être installé après l’achat.

 

Les avantages du CNG

Même si le gaz naturel reste un combustible fossile, il ne nécessite pas de raffinage. Il semble donc beaucoup moins polluant en termes de production.

  • Il est très peu polluant : 77% d’émissions de particules fines en moins, une réduction de 11% d’émissions de CO2, 90% d’oxydes d’azote en moins
  • Le prix du carburant est intéressant : environ 35% moins cher que le diesel, environ 75% moins cher que l’essence
  • Pas d’installation supplémentaire. Les véhicules sont équipés à l’usine. Aucune installation n’est nécessaire.
Loading...

►►►A lire aussi : la voiture au gaz naturel, une réelle alternative ?


 

Le CNG est-il un concurrent aux véhicules électriques ?

Pour Joost Kaesemans, directeur de communication de la FEBIAC, le CNG est une technologie transitoire, le CNG est une technologie transitoire pour les quelques dizaines d’années à venir.

On évolue beaucoup vers la mobilité électrique. Mais il faut bien constater que ce n’est pas encore à la portée de tous.

Toujours selon Joost Kaesemans : "le gaz vient compléter une l’offre déjà existante. Mais il est clair qu’à terme, les batteries auront progressé de manière importante. Le réseau de recherche sera, lui aussi, nettement plus développé"

 

Loading...

Pourquoi le CNG n’est pas plus à la mode ?

En Belgique, on a très longtemps misé essentiellement sur le diesel. Et effectivement, chez nous, les voitures au gaz représentent 15.000 véhicules sur un parc de 6 millions.

La tendance est en train de changer. On trouve un grand nombre de pompes au CNG en Flandre. En ce qui concerne la Wallonie, le réseau s’étoffe de mois en mois.


►►►A lire aussi : Le CNG, une alternative vraiment crédible ?


Enfin, des recherches sont en cours afin de développer du gaz synthétique mais il est également possible de produire du gaz à partir de nos déchets ménagers. A suivre.

Articles recommandés pour vous