Monde Europe

Royaume-Uni : pénurie de sang dans les hôpitaux qui devront reporter des opérations

© Getty Images

12 oct. 2022 à 15:05Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Le Royaume-Uni fait face à une pénurie de sang inédite, a alerté mercredi le système de santé public, qui a demandé aux hôpitaux de décaler les opérations non urgentes, risquant d'aggraver encore un peu plus les délais déjà importants que subissent les patients.

L'agence du sang et des transplantations (NHSBT) du NHS, le système de santé public, a déclenché une alerte orange sur les stocks de sang, qui entre en vigueur ce mercredi, selon un communiqué.

C'est la première fois qu'une telle alerte orange est déclenchée, a précisé le NHSBT à l'AFP.

Il est demandé aux hôpitaux de mettre en place des mesures pour protéger les stocks de sang

Cela signifie qu'"il est demandé aux hôpitaux de mettre en place des mesures pour protéger les stocks de sang, ce qui peut vouloir dire décaler des opérations non urgentes pour s'assurer que le sang est prioritairement donné aux patients qui en ont le plus besoin", explique le NHSBT.

Alors que les stocks de sang dépassent en général 6 jours, "les niveaux devraient baisser sous les deux jours", ajoute l'institution, qui appelle les donneurs à se mobiliser pour les renflouer.

Cette nouvelle péripétie frappe des hôpitaux publics déjà confrontés à de nombreux problèmes, entre flambée de leurs factures d'énergie, pénurie de main d'œuvre, service d'urgences encombrés, retards d'ambulances et longues listes d'attente pour subir une opération du fait du rattrapage des opérations annulées pendant la pandémie de Covid-19.

Une grève des infirmières, qui réclament des hausses de salaires pour faire face à l'inflation, menace également de perturber un peu plus leur fonctionnement. Un vote sur un appel à la grève est en cours au sein du principal syndicat du secteur.

Je présente sincèrement mes excuses aux patients qui pourraient voir leurs opérations repoussées à cause de cela

"Demander aux hôpitaux de limiter leur utilisation de sang n'est pas une décision qu'on prend à la légère", a justifié Wendy Clark, directrice intérimaire du NHSBT. "Les patients sont notre priorité. Je présente sincèrement mes excuses aux patients qui pourraient voir leurs opérations repoussées à cause de cela", a-t-elle ajouté.

Le maintien des stocks de sang est un "défi" depuis la pandémie de Covid-19, explique encore l'institution, du fait des "pénuries de personnel" mais aussi "parce que les donneurs sont moins enclins à venir dans les centres de collecte dans les villes".

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes faisaient ainsi part mercredi de difficultés pour prendre des rendez-vous pour donner leur sang, ou de rendez-vous pris et annulés à la dernière minute, faute de personnel pour les prendre en charge.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous