RTBFPasser au contenu

Guerre en Ukraine

Russie : de premières amendes infligées à des citoyens russes accusés de "rabaisser" l'armée

Russie : de premières amendes infligées à des citoyens russes accusés de "rabaisser" l'armée
07 mars 2022 à 14:51 - mise à jour 07 mars 2022 à 15:451 min
Par Belga

Les premières sanctions financières pour publication d'informations considérées par le gouvernement russe comme mensongères ou de nature à rabaisser l'armée ont été prononcées, après la promulgation vendredi d'une nouvelle loi restreignant la liberté d'expression, rapporte lundi l'agence de presse allemande DPA. Un Russe de 26 ans a notamment été condamné à une amende de 30.000 roubles (environ 198 euros) pour avoir "rabaissé" l'armée russe.

Selon la nouvelle loi signée par le président russe, Vladimir Poutine, tout propos visant à rabaisser et nuire à l'image de l'armée russe pourra être sanctionné. Les journalistes relayant ce que le pouvoir russe considère comme de "fausses informations" dans les médias pourront écoper de 15 ans de prison.

Le média en ligne indépendant russe Meduza a listé plusieurs condamnations déjà prononcées depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle loi. Un homme a par exemple écopé d'une amende de 200 euros pour avoir placardé une affiche décrivant l'invasion de l'Ukraine par la Russie comme une "manœuvre financière".

Loading...

La Fédération de Russie décrit quant à elle cette invasion comme une "opération militaire spéciale".

Malgré une interdiction de manifester contre l'invasion de l'Ukraine, de nombreuses actions de protestations ont eu lieu à travers la Russie ces derniers jours. Des milliers de citoyens russes ont été arrêtés par la police au cours de ces manifestations.

Articles recommandés pour vous