RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Russie: l'opposant Navalny risque 10 ans de prison supplémentaires

08 févr. 2022 à 13:57Temps de lecture1 min
Par Belga

Un tribunal russe a annoncé mardi qu'il allait se pencher la semaine prochaine sur deux nouvelles affaires visant l'opposant emprisonné Alexeï Navalny, qui risque de se voir infliger plus de 10 ans de prison supplémentaires.

M. Navalny, 45 ans, a déjà été condamné à une peine de deux ans et demi de privation de liberté en février 2021 dans une affaire de fraude qu'il juge politique.

En juin 2021, les principales organisations de l'opposant, notamment son Fonds de lutte contre la corruption (FBK), ont, quant à elles, été qualifiées d'"extrémistes" par la justice, une décision qui a entraîné leur fermeture et des poursuites judiciaires contre nombre de leurs militants.

Fin janvier dernier, M. Navalny a lui-même été placé sur la liste des "terroristes et extrémistes".

Le 15 février, il y aura une audience préliminaire au tribunal Lefortovski de Moscou concernant deux autres affaires visant l'opposant: une pour "escroquerie" et une autre pour "insulte" faite à un magistrat, selon un communiqué diffusé mardi.

L'enquête pour escroquerie a été ouverte en décembre 2020, quand M. Navalny était en convalescence en Allemagne après avoir survécu à un empoisonnement par un agent innervant, dont il tient le président Vladimir Poutine pour responsable.

Les enquêteurs accusent l'opposant d'avoir détourné à des fins personnelles plus de 4,1 millions d'euros de dons versés à ses organisations, des accusations passibles de 10 ans de prison. 

Le militant anticorruption risque également jusqu'à six mois d'emprisonnement supplémentaires pour une "insulte" supposée à un magistrat russe au cours d'une audience en 2021.

Alexeï Navalny purge actuellement sa peine dans une colonie pénitentiaire à Pokrov, à 100 km à l'est de Moscou.

Il ne sera pas transféré vers la capitale pour l'audience de la semaine prochaine, qui aura lieu dans sa prison, a affirmé son avocate Olga Mikhaïlova à l'agence de presse TASS.

Ennemi juré du Kremlin, Alexeï Navalny avait été arrêté en janvier 2021 à son retour dans son pays. Sa condamnation a provoqué une pluie de critiques internationales et de nouvelles sanctions occidentales contre la Russie.

 

Prix Sakharov 2021 du Parlement européen décérné à l'opposant russe Alexeï Navalny (Strasbourg, 20/10/2021)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Le secrétaire d'État américain se dit "inquiet des nouvelles poursuites contre Navalny", et réclame sa libération

Monde Amérique du Nord

Russie : début d'un nouveau procès visant l'opposant Alexeï Navalny

Monde

Articles recommandés pour vous