Monde

Russie : le ministère de la Justice demande la dissolution de l'Agence juive

Old synagogue against blue sky and trees, Kaliningrad, Russia

© Tous droits réservés

21 juil. 2022 à 14:17Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Anthony Roberfroid

Le ministère russe de la Justice a demandé la dissolution en Russie de l'Agence juive, qui s'occupe notamment de l'émigration vers Israël, a annoncé jeudi un tribunal moscovite, en pleines tensions autour du conflit en Ukraine.

"Le tribunal a reçu une plainte administrative du département principal du ministère de la Justice à Moscou demandant la dissolution (...) de l'organisation à but non lucratif 'Soutien des liens avec la diaspora juive, Agence juive Sokhnout'", a indiqué la porte-parole du tribunal Basmany de Moscou, Ekaterina Bouravtsova. 

Citée par l'agence Interfax, elle a indiqué que cette demande était motivée par des violations de la loi, sans plus de précisions. Selon elle, une "discussion demandée par le juge" doit avoir lieu le 28 juillet sur cette affaire.

La semaine dernière, le ministère de la Justice russe avait affirmé à l'agence Ria-Novosti avoir mené du 30 mai au 27 juin des "vérifications de documents" auprès de l'organisation, sans donner plus de détails sur le résultat de ces procédures.

Épisode de tensions

Créée en 1929, cette organisation s'occupe notamment d'organiser l'émigration vers Israël de personnes d'origine juive.

Elle a commencé son travail en Russie en 1989, deux ans avant la fin de l'URSS, qui avait été suivie de l'arrivée en Israël de centaines de milliers de Juifs venus de toute l'ex-Union soviétique.

La demande de dissolution intervient alors que les relations entre Israël et la Russie connaissent un épisode de tensions depuis l'offensive du Kremlin en Ukraine, condamnée par le gouvernement israélien.

Fin juin, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a ainsi critiqué Israël, lui reprochant de ne pas avoir imposé de sanctions contre la Russie.

 

Articles recommandés pour vous