Sciences et Techno

Russie : les internautes se pressent de télécharger Wikipédia avant un possible blocage

© Getty Images

Est-ce la fin de la de l’encyclopédie libre en Russie ? Wikipédia est de plus en plus téléchargée par des internautes russes craignant le blocage du site dans le pays. En effet, d’après Slate, un magazine quotidien sur le web, un rapport indique que les autorités russes avaient menacé de bloquer l’accès à cette déclinaison de Wikipédia, accusant le site de diffuser de fausses informations.

Ainsi, un fichier de 29 Go contenant la version russophone de Wikipédia a été téléchargé près de 106.000 fois au cours de la première moitié de mars. Soit une augmentation de plus de 4000% par rapport à la première moitié de janvier. Le Wikipédia russe contient en effet un peu plus de 1,8 million d’articles.

Sur la plateforme Kiwix, qui fournit des ressources permettant de télécharger Wikipédia, le trafic russe représente actuellement 42% de tout son trafic, contre 2% en 2021. "Nous avons eu quelque chose de similaire en 2017 lorsque la Turquie a bloqué Wikipédia", a déclaré Stephane Coillet-Matillon, dirigeant de Kiwix, "mais cette fois, c’est d’une tout autre dimension", rapporte nos confrères de Slate.

Accusée de propager de fausses informations

Le 1er mars, une première menace de blocage avait été lancée par le Roskomnadzor, le Service fédéral de supervision des communications, des technologies de l’information et des médias de masse, à cause de l’article "Invasion russe en Ukraine (2022)". Le Roskomnadzor, via un rapport, affirme que cet article contient de fausses informations sur le bilan des victimes militaires russes, ainsi que des civils ukrainiens.

En effet, l’article indique le bilan de 498 tués et 1597 blessés côté russe, et de 2870 tués et 3700 blessés côté ukrainien, selon les données des Forces armées russes. Toutefois, l’article propose également d’autres sources pour ces chiffres, provenant par exemple d’Ukraine ou de l’ONU, sur les pertes militaires et civiles. Ces chiffres varient grandement et ne concordent pas forcément aux données publiées par le Kremlin.

"Comme toujours, Wikipédia est une source importante d’informations fiables et factuelles dans cette crise. En reconnaissance de ce rôle important, nous ne reculerons pas face aux efforts de censure et d’intimidation des membres de notre mouvement. Nous maintenons notre mission, proposer des connaissances gratuites au monde", indique la Wikimedia Foundation sur son site.

Loading...

Sauvée mais figée

Une version sauvegardée d’une page web à l’avantage d’être insensible à toutes censures car elle n’est plus en ligne. Malheureusement, son plus grand avantage est également son plus important défaut. En effet, le passage de "en ligne" à "hors-ligne" rend toutes modifications et mises à jour impossibles. Par conséquent, plus le temps passe et plus elle est privée de ses rédacteurs, plus la version enregistrée deviendra obsolète. En outre, ce passage forcé fait perdre toutes les sources externes, pourtant l’un des points forts de l’encyclopédie libre.

Sur le même sujet

Le jeu de Wikipédia : le nouveau jeu lancé par Klaire fait Grr sur Twitter

Réseaux sociaux

Près d’un million de dollars pour un ordinateur et un NFT liés à la création de Wikipedia

Economie

Articles recommandés pour vous