Monde

Ryanair a l'intention d'offrir une capacité estivale supérieure à celle d'avant-crise

La compagnie aérienne Ryanair croit de plus en plus en une reprise du secteur aérien en Europe, maintenant que les soucis avec le variant Omicron semblent s'éloigner. Elle a l'intention de porter sa capacité cet été à un niveau supérieur à celui en vigueur en 2019, avant que n'éclate la crise du coronavirus, a fait savoir un des administrateurs de l'entreprise irlandaise, Eddie Wilson, dans une interview avec l'agence Bloomberg.

"Dès que les restrictions dans les différentes destinations seront levées, je m'attends à une reprise des voyages. Les gens vont se dire: 'je suis vacciné, j'ai eu mon booster, les compagnies volent à nouveau, partons en vacances'", commente M. Wilson, le dirigeant de Ryanair DAC, la plus importante société du groupe irlandais.

Pour janvier et février, la compagnie à bas coûts avait justement réduit sa capacité en raison de la propagation du variant Omicron. Le mois dernier, Ryanair indiquait encore que la perte sur l'année comptable en cours serait probablement plus élevée en raison de l'omniprésence du variant.

Jeudi par contre, la compagnie a annoncé sa plus grande offre estivale depuis l'aéroport de Dublin, avec 120 destinations et plus de 900 vols hebdomadaires. Par rapport à 2019, la capitale irlandaise compte 22 connexions supplémentaires. Un 33e avion arrive par ailleurs sur le tarmac de Dublin, permettant la création de 30 emplois de plus.

Reportage du Jt du 30 décembre dernier

Sur le même sujet

L'Espagne a accueilli l'an dernier 63% de touristes de moins qu'en 2019

Vie pratique

Remboursement des grèves chez Ryanair : même si elle n’a pas abouti, l’action collective en justice ou "class action" a son utilité

Economie

Articles recommandés pour vous