Monde Europe

Sabotage ferroviaire en Allemagne : la piste russe évoquée

© AFP or licensors

09 oct. 2022 à 12:32Temps de lecture1 min
Par Belga

Plusieurs responsables allemands ont appelé dimanche à renforcer la sécurité des infrastructures nationales au lendemain d’un sabotage ferroviaire de grande ampleur, pour lequel certains évoquent la piste russe dans le contexte de la guerre en Ukraine.

Selon le quotidien Bild, qui dit s’être procuré un premier document d’analyse de la police judiciaire nationale, celle-ci estime "qu’un sabotage d’origine étatique pourrait être à tout le moins envisageable".

Cette hypothèse est soutenue par le fait que le sabotage – un sectionnement de câbles de communication stratégiques pour les trains qui a paralysé le trafic pendant trois heures dans le Nord – a eu lieu de manière concomitante en deux endroits différents du réseau distants de 540 kilomètres, à l’ouest et à l’est du pays, selon le document de la police cité par Bild.

Elle l’est aussi, selon le journal, par "la proximité" avec les récentes fuites des gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2 observées en mer Baltique, au sujet desquelles les autorités suédoises parlent également d’un sabotage.

Selon d’autres médias allemands, les enquêteurs sont persuadés que le sabotage ferroviaire samedi a été l’œuvre de professionnels qui disposaient d’informations internes à la compagnie nationale des chemins de fers. Dans le même temps, un acte d’un groupuscule violent d’extrême gauche n’est pas exclu. Certains s’en sont pris dans le passé au réseau ferré.

C’est la section de la police berlinoise chargée d’enquêter sur les actes menaçant l’Etat, tels que des attentats ou des affaires d’espionnage, qui s’est saisie des investigations, selon les mêmes sources.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous