Regions

Sagrex : les travailleurs poursuivent la grève dans les carrières

Les carrières de Beez, Moha et Engis sont totalement à l’arrêt ce jeudi.

© RTBF

Au lendemain de l’échec des négociations, mercredi, entre la direction et les représentants des travailleurs de l’entreprise Sagrex, la grève se poursuit, ont indiqué jeudi matin les instances syndicales à l’agence Belga.

Entamé lundi à 6h00, le mouvement de grève concerne les sites carriers namurois, liégeois et hennuyers d’Aisemont, Beez, Engis, Lustin, Marche-les-Dames, Moha et, dans une moindre mesure, celui de Monceau-sur-Sambre, où un transfert d’activités est en cours.

À l’issue d’une journée de rencontre entre les parties, mercredi à Mont-Saint-Guibert, la conciliation a échoué. Les syndicats ont alors déclaré interrompre le dialogue social. De son côté, la direction de l’entreprise a appelé à la reprise du travail et au retour du dialogue. "Le mouvement se poursuit, au moins jusqu’à vendredi, sauf si la direction se remet autour de la table avec de réelles propositions qui constitueraient une avancée", a expliqué le permanent syndical Frédéric Lucchetta (FGTB) à l’agence Belga.

Jeudi matin, l’activité reste complètement à l’arrêt sur les sites de Beez, Engis et Moha. Une reprise partielle a été constatée à Aisemont, mais sans expédition. Dans les carrières de Lustin, une partie de la production a repris, mais le chargement des camions et les expéditions ne s’effectuent toujours pas. À Marche-les-Dames, trois travailleurs sur cinq retravaillent, précisent les syndicats.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous