RTBFPasser au contenu
Rechercher

Hainaut Matin

Saint-Ghislain : on vous aide à choisir un bon beurre

Saint-Ghislain : on vous aide à choisir un bon beurre

Hainaut matin

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 mai 2022 à 09:53Temps de lecture2 min
Par Carine Bresse

Les Méditerranéens ont l’huile d’olive, les Belges ont le beurre pour les tartines et la cuisson.

Qui ne se laisse pas aller à la tentation du petit bout de pain rehaussé d’un peu de bon beurre ? Difficile est la tâche d’y résister et de limiter la consommation tant le plaisir simple est goûteux et agréable.

On le fabriquerait depuis plus de 4500 ans.

Beurre de ferme ou de laiterie, d’hiver ou d’été… Lequel est le meilleur ?

Romano Cavalière, chargé de mission à la Province de Hainaut et organisateur du concours de beurre à Saint-Ghislain : le beurre de ferme est plus fin en bouche et de meilleure qualité ".

 

Comment reconnaître un bon beurre sans être un spécialiste ?

Les fines bouches identifieront aisément un bon beurre à son aspect, son goût et son odeur.

En général, un bon beurre est jaune. Cependant, sa qualité organoleptique ne dépend pas uniquement de la couleur mais de l’alimentation du bétail. Le beurre cru ainsi que celui de baratte sont les plus goûteux.

Le beurre est différent l’hiver. Certains parleront de saison du beurre. A la morte-saison, l’alimentation des vaches varie. Les bêtes ne broutent quasiment pas en pâture, un régime différent qui influe sensiblement sur le goût du beurre.

 

Comment le déguster, comment le conserver ?

Idéalement, le beurre se conserve au frigo afin d’éviter qu’il ne rancisse trop vite. Il est recommandé de le sortir quelques minutes avant la dégustation afin qu’il dégage ses saveurs et charme les papilles gustatives.

Au Moyen-Age, les mottes de beurre se conservaient dans des pots de grès ; elles étaient recouvertes d’eau salée.

 

Un concours national

Ce 13 mai, à Saint-Ghislain, 22 participants concourront pour décrocher le prix du meilleur producteur de beurre en Hainaut avant d’affronter en juin les lauréats des autres régions à Battice en province de Liège.

Le jury est prié de ne pas manger d’ail la veille et de ne pas se parfumer afin de ne pas altérer le goût et l’odeur des produits à déguster.

Les cotations des mottes se feront à l’aveugle au Centre d’Excellence des Métiers de l’Hôtellerie à Saint-Ghislain.

Bien plus qu’un simple diplôme, les producteurs attendent une reconnaissance de leur travail et savoir-faire.

Place à l’imagination. Aujourd’hui, le beurre est parfumé aux algues, yuzu, pesto. Certains innovent dans le conditionnement et proposent désormais le beurre en bonbon, des singularités qui devraient aussi influencer favorablement le jury, pour autant que le produit soit à la hauteur. La barre sera haute, le Hainaut étant une terre favorable à la production de bons beurres.

Quant à savoir si le beurre fait grossir, tout qui le saura à celui qui dégustera modérément tel un mets d’excellence.

Sur le même sujet

Vendredi 13 : d’où vient cette superstition ?

Hainaut Matin

Antoing : le château des Princes de Ligne exceptionnellement ouvert pour les floralies

Hainaut Matin

Articles recommandés pour vous