Belgique

Salmonelle: Barry Callebaut, c'est 80% du chocolat belge, 20% au niveau mondial, et la plus grande chocolaterie du monde

© © Tous droits réservés

02 juil. 2022 à 15:29 - mise à jour 02 juil. 2022 à 16:22Temps de lecture3 min
Par Daphné Van Ossel

Barry Callebaut. Dans le monde du chocolat, c’est le nom de tous les superlatifs. Le groupe, qui doit gérer à son tour (après Ferrero à Arlon) un problème de salmonelle, possède la plus grande chocolaterie au monde – l’usine de Wieze en Flandre orientale, qui est justement contrainte à la fermeture.

C’est aussi le numéro un mondial dans son secteur. Le groupe est basé en Suisse, à Zurich, mais il est bien d’origine belge. La famille Callebaut était déjà présente à Wieze. C’est une famille de brasseurs, mais en 1911 Octaaf (Callebaut) se lance dans le chocolat.

Chocolat "de couverture", callets, couque au chocolat

C’est Callebaut qui invente le chocolat dit "de couverture", un chocolat utilisé par les professionnels, plus riche en beurre de cacao, qui fond plus facilement. C’est la même entreprise qui invente les "callets", le chocolat en pastilles, plus facile à doser et à conserver.

En 96, Callebaut fusionne avec le français Cacao Barry, l’inventeur du bâton de boulanger, et, en même temps du pain (couque) au chocolat.

C’est le plus grand acheteur de cacao au monde.

Voilà pour la petite histoire d’un géant : le groupe est présent dans 40 pays, possède 64 usines, et emploie 12.500 personnes. Sur son site, Barry Callebaut se vante d’acheter "une fève de cacao sur cinq au niveau mondial". "C’est le plus grand acheteur de cacao au monde", explique Bart Van Besien, chargé de plaidoyer chez Oxfam Belgique, "ils fabriquent ce qu’on appelle 'le chocolat de couverture', tant pour des grands groupes qui vendent sous leur propre marque comme pour des artisans, des petits chocolatiers, des biscuiteries… C’est du B2B (business to business)”.

20 pourcents des produits chocolatés dans le monde, 80 pourcents en Belgique

Barry Callebaut se retrouve ainsi dans 1 produit chocolaté sur 5 dans le monde, avec des clients comme les géants alimentaires Mondelez (ex-Kraft General Foods, qui possède notamment Côte d’or, Cadbury, Milka ou Lu), Nestlé ou Unilever (Magnum, Ben & Jerry’s…).

"Les chocolatiers sont hyperdépendants de Barry Callebaut, explique Pierre Alexandre Billiet, CEO de Gondola, plateforme pour la consommation et le commerce. Et c’est encore plus le cas en Belgique ! Chez nous, 80 pourcents de tous les chocolats sont livrés par Barry Callebaut."

Comme la plupart des chocolatiers en Belgique se positionnent comme chocolat belge, ils doivent acheter leur chocolat en Belgique, et la plupart l’achètent donc à Barry Callebaut (Cargill et Belcolade -Puratos- étant aussi présent).

D’autres usines à l’arrêt

L’impact de la présence de salmonelle dans un lot Barry Callebaut est donc potentiellement important. Le groupe suisse l’a dit, il a contacté ses 73 clients qui ont reçu le produit contaminé et aucun ne l’avait encore mis sur le marché, ni en Belgique ni dans les autres pays concernés (Pays-Bas, Espagne, France, Pologne, Croatie, Danemark, Allemagne, Royaume-Uni et Italie). Il n’y a donc pas de danger pour le consommateur, assure-t-il.

Mais si le consommateur est épargné, les entreprises ne le sont pas toutes. Neuhaus doit fermer son usine deux à quatre semaines le temps de tout nettoyer et désinfecter. Guylian doit aussi fermer temporairement plusieurs lignes de production pour les mêmes raisons. Selon le Tijd, c’est également le cas de The Belgian Chocolate, et d’une usine française de Mondelez.

Problèmes de livraison

Par ailleurs, des problèmes de livraison risquent de se poser, vu la fermeture de l’usine géante de Wieze. Selon Choprabisco, l’association des industries du chocolat, de la praline, de la biscuiterie et de la confiserie, "il y aura un impact, c’est sûr". L’été n’est pas la haute saison pour la consommation du chocolat, "mais, début juillet, certains acteurs commencent déjà les exportations vers l’Amérique du Sud, le Japon, l’Australie ou la Chine, par exemple." Tout dépendra de la durée de la fermeture de l’usine Barry Callebaut.

Sur le même sujet

Industrie du chocolat : le Belge Jo Thys devient directeur opérationnel de Barry Callebaut

Economie

Barry Callebaut : reprise de la production de chocolat après une contamination à la salmonelle

Economie

Articles recommandés pour vous