Regions Namur

Salon Valériane à Namur : des conseils moins connus pour faire baisser votre facture d’énergie

En matière de ventilation, les solutions ne sont pas toujours les plus connues.

© Oscar Martín – Getty Images

Le salon Valériane, le plus grand salon bio de Belgique, se tenait le week-end dernier à Namur Expo. Au programme notamment : 41 ateliers et conférences. Lors d’une de ces conférences, les visiteurs ont pu apprendre comment réduire leur facture d’énergie de manière durable. Point le plus important : l’isolation bien sûr. Mais la ventilation des maisons a aussi été abordée.

Simple flux

Plus précisément, le conférencier Christian Steffens, ingénieur industriel spécialisé en énergie, a parlé de la ventilation mécanique contrôlée à simple flux, pour éviter les pertes d’énergie lorsque l’on aère en hiver. "Il s’agit tout d’abord d’avoir une maison étanche, sans courants d’air incontrôlés", décrit-il. "Ensuite, on choisit une entrée d’air idéale dans la maison où on met un ventilateur, électrique de préférence, à vitesse variable, qui consomme très peu et qui ne coûte pas cher. Celui-ci va injecter de l’air frais dans la maison avec un débit et une direction contrôlés".

Mais quelle différence avec les systèmes à double flux ? "Le double flux permet une récupération énergétique de l’air chaud qui sort de la maison", rappelle Christian Steffens. "Mais, au total, étant donné que les pertes de chaleur par ventilation dans un bâtiment sont très faibles, et que le double flux ne permet de récupérer qu’une toute petite partie de cette chaleur perdue, les frais d’investissement, entre 5 et 10.000 euros pour une installation en double flux ne valent vraiment pas la peine".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous